Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique



Résultat de la recherche
La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



État

 

Le mot état prend toujours une majuscule lorsqu'il désigne un territoire, un gouvernement ou une administration publique, même si le contexte laisse entendre qu'il s'agit d'un nom commun.

 

Exemples :

 

- l'État de New York

- des États souverains, les États membres

- les États-Unis, constitués de cinquante États, d’un district fédéral et de territoires extérieurs

- des chefs d'État, un secret d'État, une société d'État

- des funérailles d'État, un dîner d'État, une visite d'État

- les affaires de l'État, un coup d’État

 

Dans tous les autres sens du mot, état garde la minuscule.

 

Exemples :

 

- l’état-major d’une armée, d’un ministre

- un état de la situation, l'état des lieux

- la grâce d'état, l'état de grâce

- laisser les choses en l’état

- les registres de l’état civil

 

Notons enfin que les termes états généraux et tiers état s’écrivent avec des minuscules, sauf s’ils sont employés dans leur acception historique (le Tiers État, les États généraux de 1789).

 

 

Pour connaître les noms des États américains et leur abréviation, vous pouvez consulter l’article Abréviations du nom des États américains.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles