Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du participe passé > Cas particuliers d'accord du participe passé



Ni vu ni connu

 

Le participe passé vu apparaît dans certaines locutions figées où il demeure invariable. C’est le cas des expressions ni vu ni connu et pas vu pas pris.

                                                

Dans l’expression ni vu ni connu, considérée comme une locution adverbiale, les participes vu et connu sont invariables. Cette expression signifie « sans que personne s’aperçoive de quelque chose », « sans qu’on le sache ».

 

Exemples :

 

- Louise s'est éclipsée discrètement de la réunion, ni vu ni connu.

- Les jeunes pourront ainsi aller et venir à leur guise, ni vu ni connu, sans déranger personne.

 

 

Dans l’expression pas vu pas pris, qui signifie « pas de témoin, pas de coupable », les participes vu et pris sont également invariables.

 

Exemples :

 

- Dans ce milieu, c’est la culture du pas vu pas pris qui prévaut.

- Ces petits voyous s’en sont tirés à bon compte; pas vu pas pris!



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles