Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Apprécier

 

En français, le verbe apprécier a plusieurs sens. Il signifie d'abord « déterminer le prix ou la valeur de quelque chose », « estimer ».

 

Exemple :

 

- Cette collection a été appréciée à 25 000 dollars.

 

Ce verbe peut aussi avoir le sens de « déterminer approximativement au moyen des sens, percevoir ».

 

Exemple :

 

- Le pilote de l’avion a mal apprécié la hauteur de l’obstacle.

 

Apprécier signifie aussi parfois « porter un jugement favorable sur quelque chose » et « aimer, goûter cette chose ».

 

Exemple :

 

- Elle appréciait beaucoup la musique classique.

- Ces connaisseurs apprécient les vins français.

- Jean n’apprécie pas son attitude condescendante.

 

Enfin, à la forme pronominale, s’apprécier se dit surtout en parlant de la valeur d’une devise par rapport à une autre.

 

Exemple :

 

- La valeur du dollar canadien s’est grandement appréciée par rapport aux devises européennes.

 

 

Le verbe apprécier est parfois employé de manière incorrecte pour exprimer un souhait, une intention ou encore un sentiment de gratitude ou de reconnaissance. Ces emplois sont empruntés à la forme anglaise to appreciate. Pour exprimer un souhait ou une intention, on peut choisir parmi plusieurs autres verbes, par exemple souhaiter, aimer ou désirer. Pour exprimer la gratitude ou la reconnaissance, on pourra employer, entre autres, les locutions savoir gré ou être reconnaissant.

 

Exemples :

 

- Je souhaiterais avoir un entretien avec le directeur. (et non : J'apprécierais avoir un entretien.)

- J'aimerais que vous révisiez ce document. (et non : J'apprécierais que vous révisiez ce document.)

- Je désirerais discuter de ce dossier avec vous. (et non : J'apprécierais discuter de ce dossier.)

- Je vous suis très reconnaissant de ce que vous avez fait pour moi. (et non : J'apprécie grandement ce que vous avez fait pour moi.)

- Je vous saurais gré de respecter les consignes. (et non : J'apprécierais que vous respectiez les consignes.)

 

 

Enfin, employé comme participe passé, apprécier est parfois employé abusivement au sens de « recevoir, agréer, approuver ».

 

Exemple :

 

- Vos commentaires seront bienvenus (ou les bienvenus). (et non : Vos commentaires seront appréciés.)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles