Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Impropriétés



À brûle-pourpoint

 

La locution adverbiale à brûle-pourpoint signifie « sans préambule, brusquement » en parlant de la parole et des actes. Elle tire son origine de l’expression tirer à brûle-pourpoint, qui voulait dire anciennement « tirer de très près ». Lors d’un duel au pistolet, le bout du canon était porté de très près sur l’adversaire, au point de pouvoir brûler le pourpoint, un vêtement masculin d’époque couvrant le torse jusque sous la ceinture. On dirait plutôt aujourd’hui tirer à bout portant.

 

Cette idée d’attaque à l’improviste de manière abrupte, c’est-à-dire de soudaineté et d’efficacité, s’est transférée dans la locution à brûle-pourpoint ainsi que dans quelques expressions figurées, telles que tirer sur quelqu’un à brûle-pourpoint, qui veut dire « attaquer quelqu’un par de vifs propos », et dire une chose à brûle-pourpoint, qui signifie « dire une chose de très près, en face ».

 

La locution adverbiale à brûle-pourpoint, généralement utilisée après un verbe de déclaration, peut être substituée à d’autres adverbes ou locutions adverbiales synonymes, selon le contexte : abruptement, inopinément, sans prévenir, sans entrée en matière, sans préparation, sans détour, sans transition, sans ménagement, sans qu’on s’y attende, sans crier gare, à l’improviste, avec brusquerie, de but en blanc, etc., ou le plus soutenu ex abrupto.

 

Exemples :

 

- Notre fille avait abordé le sujet à brûle-pourpoint; nous n’étions pas préparés à lui expliquer la mort.

- Ariel s’est portée volontaire pour lui poser la question à brûle-pourpoint demain. (ou : sans entrée en matière)

- Il annonça à brûle-pourpoint qu’il quittait ses fonctions. (ou : sans prévenir)

- Je n’en peux plus, je veux rentrer, lance-t-elle à brûle-pourpoint. (ou : avec brusquerie)

- Les opposants tiraient sur le porte-parole à brûle-pourpoint, sans le laisser s’expliquer.

 

 

À brûle-pourpoint n’est toutefois pas synonyme de spontanément ou d’immédiatement. Lorsque l’on veut évoquer ce sens, on choisira plutôt les locutions suivantes : sans réfléchir, sur-le-champ, en peu de temps, tout de suite, promptement, rapidement, vite, sans délai, etc., ou, plus familièrement, illico.

 

Exemples :

 

- Spontanément, je ne peux répondre à ta question. (et non : À brûle-pourpoint)

- Ce professionnel peut-il donner rapidement les différences entre deux ouvrages? (et non : à brûle-pourpoint)

 

 

Par ailleurs, selon les rectifications de l’orthographe, la graphie sans l’accent circonflexe sur le u (à brule-pourpoint) est admise. Dans tous les cas, il doit toujours y avoir un trait d’union entre les mots brûle et pourpoint.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles