Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adjectif > Cas particuliers d'accord de l'adjectif



Radio

 

L’abréviation radio peut être juxtaposée à un nom à la manière d’un adjectif, jouant alors un rôle d’épithète ou de complément déterminatif. Dans ce cas, le mot radio est invariable, peu importe le sens qu’il prend parmi ses nombreuses valeurs possibles.

 

Notons qu’il n’y a pas de trait d’union entre le nom et radio.

 

Exemples :

 

- Des brouillages radio (des brouillages radioélectriques)

- Des canaux radio (des canaux radioélectriques, des canaux [de] radiofréquence)

- Des chaînes radio (des chaînes de radiodiffusion, des chaînes radiophoniques)

- Des systèmes radio (des systèmes de radiocommunication)

- Des émissions radio

- Des silences radio

- Des animateurs et des animatrices radio

- Des émetteurs-récepteurs radio

 

 

Pour en savoir davantage sur les différents sens du mot radio, on consultera à profit un dictionnaire de langue générale. Pour en savoir davantage sur le préfixe radio-, on consultera l’article Radio-. Pour en savoir davantage sur les mots tronqués, on consultera l’article Troncation des mots.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles