Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Lauréat et récipiendaire

 

On confond souvent les noms lauréat et récipiendaire, alors que seule l’idée d’honneur et de solennité rapproche ces deux termes. Si le lauréat « reçoit », le récipiendaire, quant à lui, « est reçu ».

 

Le mot lauréat vient du latin laureatus « couronné de laurier ». En français, ce mot désigne une personne qui a gagné un prix dans un concours reconnaissant l’excellence dans les arts, les sciences, les études, etc. Lauréat implique, par conséquent, la notion de « compétition ». Ainsi, un acteur qui gagne un prix est un lauréat. De même, une écrivaine qui reçoit une récompense pour avoir remporté un concours littéraire est une lauréate. Toutefois, ce mot est à éviter pour désigner des champions de compétitions sportives, sauf dans le cas où l’événement a un caractère solennel, comme les Jeux olympiques, notamment. Dans les autres cas, on utilisera plutôt les termes champion, vainqueur, gagnant, titulaire. Notons qu’on emploie généralement lauréat comme substantif, mais que sa forme adjectivale est aussi admise.

 

Exemples :

 

- Marie Curie a été lauréate du prix Nobel à deux reprises.

- Grâce à son film Les invasions barbares, Denys Arcand fut le lauréat de l’Oscar du meilleur film étranger en 2004.

- Les lauréats d’une médaille olympique sont aussi gratifiés d’une somme d’argent.

- Voici la liste des lauréats du concours J’affiche en français.

- Les lauréats et lauréates du prix Anne-Hébert sont récompensés pour l’écriture d’un premier roman.

- Elle fait partie des étudiantes lauréates de cette médaille. (adjectif)

 

 

Le mot récipiendaire vient du latin recipiendus « qui doit être reçu ». En français, ce mot désigne, dans son sens premier, une personne venant d’être reçue dans une société, un ordre. Par extension, récipiendaire désigne aussi une personne qui reçoit un diplôme universitaire ou une décoration à laquelle est rattaché un certain prestige. Dans le cas du diplôme universitaire, on sous-entend que, lors de la collation des grades, les étudiantes et les étudiants sont reçus par leur faculté dans un contexte solennel.

 

Notons qu’une fois la cérémonie terminée on n’est plus un récipiendaire : on devient dès lors titulaire, membre ou décoré. On peut aussi désigner la personne par son grade (chevalier, officier, grand officier, etc.) : Mme Anne Lacour est chevalière de l’Ordre national du Québec.

 

Exemples :

 

- Ils ont eu la chance d’assister au traditionnel discours du récipiendaire de l’Académie française.

- Le récipiendaire de l’Ordre du Mérite se voit décorer d’un insigne honorifique. Après la cérémonie, il devient officiellement titulaire de la médaille du Mérite et membre de l’Ordre. (sens premier)

- Nombre de récipiendaires de la Faculté des sciences humaines recevront leur diplôme lors de la collation des grades. (sens premier)

- Cette cérémonie est consacrée aux récipiendaires d’un doctorat en linguistique.

- La ou le récipiendaire de la médaille du civisme est récompensé pour son acte de bravoure. (décoration prestigieuse; il n’est pas question ici d’une médaille gagnée en compétition)

 

 

L’emploi de récipiendaire au sens très général de « personne qui reçoit quelque chose » est considéré comme fautif en raison de l’influence probable de l’anglais recipient. En français, le sens de récipiendaire est plus restreint et n’est pas synonyme de bénéficiaire, titulaire, gagnant. Cet emploi est d’ailleurs fréquent dans la langue des sports. Il est à noter que récipiendaire est un nom et qu’il ne peut en aucun cas être un adjectif, contrairement à lauréat; son emploi adjectival reviendrait à exprimer l’idée de « qui reçoit quelque chose ».

 

Exemples fautifs :

 

- Les récipiendaires d’un prix Nobel sont choisis au cours du mois d’octobre de chaque année.

- Mélissa est la récipiendaire de la médaille d’or de cette compétition de judo. (compétition sportive)

- Gabriel, un récipiendaire de l’assurance-chômage, est à la recherche d’un emploi.

- Je déposerai la lettre en question sur le bureau de son récipiendaire.

- Les récipiendaires d’un don d’organe font souvent parvenir une lettre de remerciements au donneur.

- Guillaume est le récipiendaire d’une bourse qui souligne son engagement social.

- Au hockey, le récipiendaire du trophée Hart est le joueur qui a été le plus utile à son équipe.

- Voici cinq étudiants récipiendaires d’un diplôme en traduction. (adjectif)

 

On écrira plutôt :

 

- Les lauréats d’un prix Nobel sont déterminés au cours du mois d’octobre de chaque année. (ou : les titulaires d’un prix Nobel)

- Mélissa est la gagnante de la médaille d’or de cette compétition de judo. (ou : la lauréate de la médaille d’or, si on parle d’une médaille olympique)

- Gabriel, un bénéficiaire de l’assurance-chômage, est à la recherche d’un emploi.

- Je déposerai la lettre en question sur le bureau de son destinataire.

- Les receveurs d’un don d’organe font souvent parvenir une lettre de remerciements au donneur.

- Guillaume est le bénéficiaire d’une bourse qui souligne son engagement social. (ou : le boursier)

- Au hockey, le titulaire du trophée Hart est le joueur qui a été le plus utile à son équipe. (et non : le lauréat, car il s’agit ici d’un prix décerné lors d’une compétition sportive)

- Cinq récipiendaires de la Faculté des lettres ont reçu leur diplôme en traduction. (nom)

 

 

En résumé, un lauréat ou une lauréate est une personne qui a gagné un prix, et un récipiendaire est une personne reçue ou admise par un ordre, une société ou une faculté dans un cadre protocolaire.

 

 

Pour en savoir davantage sur la façon d’écrire les noms de prix, de trophées et de distinctions, vous pouvez consulter les articles Prix et trophées et Distinctions.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles