Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Rive-Sud et Rive-Nord

 

Le mot rive désigne une portion ou une bande de terre qui borde un cours d’eau important (fleuve, rivière) ou une étendue d’eau (lac, étang). Il s’emploie souvent accompagné d’un mot qui le situe dans l’espace : nord, sud, droite, gauche, etc., et il peut entrer dans la composition de toponymes.

 

 

Rive au sens physique

 

Dans tous les autres cas, le mot rive a un sens strictement physique, et on ne l’utilise que par rapport à un cours d’eau. On écrira alors rive sud ou rive nord sans majuscule et sans trait d’union, souvent avec la préposition sur. On écrit ainsi également rive droite et rive gauche. Pour déterminer ces dernières, on se place dos à la source.

 

Exemples :

 

- La ville de Sorel-Tracy est située sur la rive sud. (Du fleuve est ici sous-entendu.)

- Jonathan habite sur la rive sud. (Du fleuve ou de la rivière est ici sous-entendu.)

- Mélissa habite sur la rive nord du fleuve.

- Le pont de Québec relie la rive sud et la rive nord.

- La ville de Québec est située sur la rive nord. (Du fleuve est ici sous-entendu.)

- La maison de sa tante est située sur la rive droite de la Seine.

- Ses grands-parents habitent rive gauche.

 

 

Rive-Sud

 

Un nom de lieu très connu composé avec rive est Rive-Sud. Ce nom propre désigne l’entité sociogéographique formée par l’ensemble des municipalités situées au sud de l’île de Montréal. Toutefois, par extension, on peut également employer Rive-Sud pour désigner l’ensemble des municipalités situées en face de Québec.

 

On écrit ainsi Rive-Sud avec des majuscules et un trait d’union lorsque l’on veut parler, dans la région de Montréal, de l’ensemble des municipalités, comme Boucherville, Longueuil et Saint-Lambert, ou, dans la région de Québec, des villes situées sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, comme Lévis et les villes existant avant la fusion, par exemple, Charny, Saint-Romuald, Saint-Nicolas.

 

Exemples :

 

- Les maires de la Rive-Sud sont contre le transport du pétrole par train dans leur ville.

- Josée habite la Rive-Sud.

- La ville de Lévis fait partie de la Rive-Sud.

 

On évitera d’écrire Rive-Sud de Montréal et Rive-Sud de Québec, même si ces formes sont très répandues dans l’usage, et on emploiera plutôt Rive-Sud (Montréal) ou encore Rive-Sud, dans la région de Montréal, ou Rive-Sud (Québec) ou encore Rive-Sud, dans la région de Québec, quand le contexte ne précise pas de quelle région il s’agit.

 

 

Rive-Nord

 

Un autre nom de lieu très connu composé avec rive est Rive-Nord. Ce nom propre désigne l’entité sociogéographique formée par l’ensemble des municipalités situées au nord de l’île de Montréal. Toutefois, par extension, on peut également employer Rive-Nord pour désigner l’ensemble des municipalités situées en face d’une ville sur la rive nord du cours d’eau qui la borde.

 

On écrit Rive-Nord avec des majuscules et un trait d’union lorsque l’on veut parler, dans la région de Montréal, de l’ensemble des municipalités, comme Repentigny, Saint-Jérôme et Terrebonne, situées sur la rive nord du Saint-Laurent.

 

Exemples :

 

- Les maires de la Rive-Nord encouragent les citoyens à se déplacer par covoiturage.

- Martine habite la Rive-Nord.

 

On évitera d’écrire Rive-Nord de Montréal, même si cette forme est très répandue dans l’usage, et on emploiera plutôt Rive-Nord (Montréal) ou encore Rive-Nord, dans la région de Montréal, quand le contexte ne précise pas de quelle région il s’agit. On considère Laval tantôt comme faisant partie de la Rive-Nord, tantôt comme n’en faisant pas partie.

 

Dans la région de Québec, Rive-Nord n’est pas une expression consacrée, comme c’est le cas pour Rive-Sud.

 

 

Enfin, notons que les expressions couronne nord et couronne sud sont parfois employées pour désigner la banlieue nord et la banlieue sud de Montréal. Ces appellations sont à éviter; elles sont impropres, car une couronne est un cercle. De plus, ces « couronnes » ne sont pas des régions dûment constituées. Pour parler de ces réalités urbaines, on opte plutôt pour les appellations populaires des grands secteurs Rive-Nord et Rive-Sud, ou encore pour les noms officiels des municipalités qui les composent.

 

 

Pour en savoir davantage sur l’emploi de la majuscule dans diverses dénominations, vous pouvez consulter les articles de la section Emploi de la majuscule pour des types de dénominations et de la section Emploi de la majuscule pour des noms particuliers.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles