Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Premières Nations

 

La séquence Premières Nations, qui fait le plus souvent référence aux Amérindiens du Canada seulement, est considérée comme un nom propre. Elle s’emploie habituellement au pluriel, avec une majuscule initiale aux deux mots. Il est possible d’écrire Première Nation, au singulier, lorsque l’on parle de l’une des Premières Nations en particulier.

 

Exemples :

 

- Une rencontre entre les gouvernements et les Premières Nations a eu lieu aujourd’hui concernant ce projet d’envergure.

- La chef de la Première Nation malécite de Viger s’est adressée à sa communauté dans la langue malécite.

 

 

On trouve aussi Premières Nations avec des majuscules initiales aux deux mots dans Assemblée des Premières Nations, une organisation politique nationale créée en 1980 qui se distingue par une réunion de chefs de chacune des Premières Nations. Dans ce nom d’organisme, le mot nation signifie « État ».

 

 Exemples :

 

- L’Assemblée des Premières Nations a été proclamée la seule et unique voix des premiers habitants du territoire auprès du gouvernement canadien.

- L’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador représente notamment les Cris, les Algonquins et les Attikameks.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles