Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Intoxiqué

 

Au Québec, sous l’influence de l’anglais intoxicated, l’adjectif (ou participe passé) intoxiqué est parfois employé pour qualifier une personne dont les facultés sont affaiblies sous l’effet de l’alcool ou de la drogue. On pourra le remplacer, selon le cas, par ivre, soûl, en état d’ébriété ou d’ivresse, ou encore par drogué, sous l’influence de stupéfiants, avec les facultés affaiblies par l’alcool, le cannabis, etc. De multiples tournures permettent de décrire cette réalité en fonction du contexte, par exemple avec conduire et conducteur : conduire avec un taux d’alcool (ou une alcoolémie) trop élevé, dépassant le seuil légal, supérieur à la limite permise; un conducteur alcoolisé, sous l’emprise de l’alcool, de la drogue, etc. On évitera aussi l’emploi du nom intoxication pour ivresse.

 

Exemples :

 

- Les trois jeunes semblaient intoxiqués lors de leur arrestation.

- L’odeur de l’alcool a confirmé aux policiers que l’homme était intoxiqué.

- Elle s’est fait arrêter pour avoir conduit alors qu’elle était intoxiquée.

- Le conducteur intoxiqué a perdu la maîtrise de son véhicule.

 

On écrira plutôt :

 

- Les trois jeunes semblaient avoir les facultés affaiblies lors de leur arrestation.

- L’odeur de l’alcool a confirmé aux policiers que l’homme était ivre.

- Elle s’est fait arrêter pour avoir conduit en état d’ébriété.

- Le conducteur alcoolisé a perdu la maîtrise de son véhicule.

 

 

Par ailleurs, il est possible en français de recourir à intoxiqué (par l’alcool ou la drogue) lorsqu’il est question d’un état engendré par la prise excessive, parfois régulière, de ces substances, susceptible de nécessiter des soins médicaux. L’intoxication renvoie normalement à un niveau plus élevé ou plus nocif de consommation d’alcool ou de stupéfiants que ce qu’impliquent des cas ponctuels caractérisés par une ivresse ou des effets psychotropes relativement limités. Elle est en outre associée à des troubles pathologiques. Le concept correspondant à intoxiqué est plus près d’« empoisonné ».

 

Exemples :

 

- Intoxiquée par cette drogue, l’actrice a dû être admise en cure de désintoxication.

- L’étudiant intoxiqué par l’alcool est arrivé à l’hôpital dans un coma éthylique.

- Des années de consommation d’alcool l’ont intoxiqué.

 

 

D’autres causes peuvent également expliquer qu’une personne se trouve intoxiquée.

 

Exemples :

 

- Notre voisine a été intoxiquée par des huîtres avariées.

- Les enquêteurs ont confirmé que la victime avait été intoxiquée par le monoxyde de carbone.

- Deux pompiers intoxiqués par des émanations de gaz ont dû être hospitalisés.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles