Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Correspondance > Adressage



Titres de civilité

 

Le présent article traite principalement de l’écriture de l’adresse. Son contenu n’est pas exclusivement valable pour une enveloppe; il s’applique aussi à une adresse écrite dans un formulaire, une carte d’invitation, un curriculum vitæ, une lettre, etc. En ce qui a précisément trait à la lettre, il faut savoir que les éléments de sa vedette sont identiques à ceux d’une suscription, soit, justement, au nom et à l’adresse du ou de la destinataire sur une enveloppe.

 

Le nom du ou de la destinataire doit être précédé d’un titre de civilité (par exemple Monsieur, Madame, Docteur ou Docteure, Maître). Dans l’adresse, les titres de civilité s’écrivent en toutes lettres et prennent la majuscule initiale puisqu’on s’exprime directement à l’intention des personnes concernées. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Abréviation des noms et des titres de personnes.

 

 

Monsieur, Madame et Mademoiselle

 

Monsieur et Madame sont des titres de civilité qui conviennent à tout le monde, y compris aux députés, aux ministres et aux premiers ministres, qui ne portent pas leurs titres professionnels (Docteur, Maître) dans le cadre de leur activité parlementaire. D’ailleurs, le titre de député ou de ministre ne doit pas figurer entre le titre de civilité Monsieur ou Madame et le nom du ou de la parlementaire.

 

Exemples :

 

Madame Julie Poulin

 

Monsieur Edmond Robitaille

 

Madame Marguerite Charron

Ministre des Transports

et non

Madame la ministre Marguerite Charron

 

 

Dans le cas bien particulier où l’on ne connaît pas le sexe du destinataire (dont le prénom peut être Claude, Dominique ou Camille, par exemple, ou dont on n’a que l’initiale) et qu’on est dans l’impossibilité de le savoir, on peut écrire Madame ou Monsieur.

 

Exemple :

 

Madame ou Monsieur Dominique Girard

 

 

Mademoiselle ne s’emploie plus que si l’on s’adresse à une toute jeune fille ou à une femme qui tient à se faire appeler ainsi. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Mademoiselle.

 

 

Docteur et Maître

 

Le titre de Docteur, ou Docteure, employé seul, est en fait réservé aux médecins, aux dentistes et aux vétérinaires considérés dans l’exercice de leur profession. On écrit alors soit Docteur ou Monsieur le docteur, soit Docteure ou Madame la docteure, sans faire suivre le nom de l’abréviation M.D. pour les médecins (Medicinæ Doctor « docteur en médecine »).

 

Exemples :

 

Docteur Sébastien Dutil

ou

Monsieur le docteur Sébastien Dutil

 

Docteure Diane Lacombe

ou

Madame la docteure Diane Lacombe

 

 

Le Code des professions du Québec précise que les membres d’un ordre professionnel dont le diplôme de doctorat est requis pour la délivrance du permis d’exercice ou du certificat de spécialité peuvent voir leur nom précédé du titre de docteur, mais que le titre réservé aux membres de l’ordre doit alors être indiqué après le nom.

 

Exemple :

 

Docteur Patrice Robidoux

Chiropraticien

 

Une personne dont le diplôme de doctorat n’est pas requis pour la délivrance d’un permis d’exercice peut elle aussi porter le titre de docteur, mais seulement après son nom et son titre professionnel (Responsable du programme : Colette Paradis, inf., docteure en biologie). Cela dit, on évitera d’indiquer une telle mention sur une enveloppe, dans la vedette d’une lettre et dans une signature. On évitera aussi d’ajouter à ces endroits l’abréviation Ph. D. (Philosophiæ Doctor) après le nom d’une personne titulaire d’un doctorat.

 

 

Le titre de Maître est donné aux avocats, avocates et notaires dans l’exercice de leur profession.

 

Exemples :

 

Maître Julie Lambert

 

Maître Renaud Maillet

 

 

Les députés, qu’ils soient ministres ou non, ne portent pas leurs titres professionnels (Docteur, Maître) dans le cadre de leur activité parlementaire.

 

Exemple :

 

Monsieur Vincent Giroux

Ministre de la Santé

et non

Docteur Vincent Giroux

Ministre de la Santé

(Le destinataire est médecin, mais on ne s’adresse pas à lui dans le cadre de l’exercice de sa profession.)

 

 

Juge

 

Le titre de civilité à employer pour un ou une juge est Monsieur le juge, Madame la juge. Comme le nom de la personne suit son titre de fonction, celui-ci prend une minuscule initiale. Notons toutefois que dans l’appel ou la salutation d’une lettre, où l’on ne doit pas écrire de nom, le mot juge prend une majuscule initiale. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Appel et l’article Titres de fonction.

 

Exemples :

 

Madame la juge Estelle Laliberté

 

Monsieur le juge Robert Martel

 

 

Par ailleurs, il faut savoir qu’honorable est un titre désuet à déconseiller. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Honorable.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Titres de civilité et titres de fonction de la section Invitation.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles