Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Gent et gente

 

Il ne faut pas confondre le nom féminin gent et l’adjectif de même genre gente. En fait, cette confusion tire son origine de la prononciation du t final du nom gent, considérée comme fautive. Sa forme orale, selon la norme, est [G2] (jan) et non [G2t] (jant).

 

Gent

 

Le nom féminin gent [G2] (jan), du latin gens, gentis, signifie « nation, peuple ». Ce nom est marqué comme vieilli dans les dictionnaires et, en ce sens, il n’appartient pas à la langue courante. On l’utilise dans un français soutenu ou pour créer un effet de style.

 

Exemples :

 

- Ces nouveaux magasins sont destinés à la gent féminine. (dans un style soutenu)  

- Cette métaphore édulcorée ne plaira guère à la gent littéraire. (dans un style soutenu)

- Julie fait craquer la gent masculine avec ses beaux yeux bleus. (par plaisanterie)

- Ce n’est pas toute la gent journalistique qui a une belle plume. (par ironie)

- Roger n’en peut plus de la gent ailée qui piaille chaque matin sous sa fenêtre. (par ironie)

 

Gent n’a pas de pluriel, sauf dans l’expression droit des gens (sans t), elle aussi vieillie. Dans celle-ci, dont le sens est « droit public international », gens revêt en effet le sens de « nation, peuple ». Autrement dit, il n’a pas, dans ce cas, le sens commun de gens « personnes ».  

 

Il est intéressant de noter que le nom féminin gent a servi à former le mot entregent « habileté à lier des relations utiles ».

 

 

Gente

 

L’adjectif féminin gente [G2t] (jant), du latin genitus « né », d’où « bien né, noble », a le sens de « jolie, gentille », en parlant d’une personne, ou de « gracieuse, délicate », en parlant d’une chose. Tout comme le nom gent, cet adjectif est marqué comme vieilli (ou régional) dans les dictionnaires. De la même manière, c’est dans le registre soutenu ou pour produire un effet de style qu’on l’utilise encore aujourd’hui.

 

Exemples : 

 

- Je vous prie, gente dame, de bien vouloir me pardonner. (par plaisanterie)

- Que puis-je vous servir, gente demoiselle? (par plaisanterie)

- Claire s’émerveille à la vue de ces gentes breloques. (dans un style soutenu)

 

Précisons que la forme masculine (gent) de cet adjectif figure dans l’entrée gent, gente des dictionnaires, mais qu’elle est pour ainsi dire inattestée en français contemporain.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l’API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l’article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles