Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Coût, prix, frais

 

Lorsqu’on parle d’argent, on utilise parfois à tort les noms coût, prix et frais. Ces trois noms prêtent à confusion puisque leur sens est proche.

 

Coût

 

Coût signifie « somme que nécessite l’obtention ou la réalisation d’une chose ».

 

Exemples :

 

- Le coût d’achat d’une nouvelle voiture est élevé.

- Les coûts de distribution des livres peuvent varier.

- Patricia trouve que le coût de la vie a augmenté.

- Quel est le coût pour toutes ces réparations?

- Le coût du bal étant élevé, elle voudrait coudre elle-même sa robe.

 

Soulignons que l’expression encourir des coûts est un emprunt à l’anglais qu’il vaut mieux éviter. Elle peut être remplacée par comporter, subir ou supporter des coûts.

 

 

Prix

 

Le mot prix renvoie à la valeur marchande d’un bien ou d’un service, à la somme qu’il faut payer ou recevoir lors d’une transaction. Lorsqu’on achète quelque chose au prix qu’un vendeur a payé à un fournisseur, on emploie l’expression prix coûtant.

 

Exemples :

 

- J’ai acheté ces vêtements à un prix ridiculement bas.

- Quel est le prix d’un traitement contre les fourmis?

- Le prix de cette veste est de 150 $.

- Les prix des plats sont affichés au tableau.

- Le magasin vend tous ses vêtements à prix coûtant parce qu’il doit fermer rapidement.

 

Il est important de noter que certaines expressions utilisées avec le mot prix constituent des anglicismes. On remplacera ainsi prix coupé par prix réduit, prix d’admission par prix d’entrée, prix de liste par prix de catalogue et prix régulier par prix courant. De plus, lorsqu’on mentionne la somme des coûts de production et de distribution d’un bien ou d’un service, il est souhaitable d’utiliser coût de revient et non l’impropriété prix de revient.

 

 

Frais

 

Le mot frais signifie « dépenses occasionnées par une activité quelconque ». On l’emploie, entre autres, pour désigner les dépenses globales liées au fonctionnement d’une entreprise ou d’un établissement, à la mise en œuvre d’une procédure légale ou à une prestation de service.

 

Frais s’emploie toujours au pluriel. Ainsi, quand le déterminant défini aucun l’accompagne, il s’écrit également au pluriel.  

 

Exemples :

 

- L’entreprise rembourse les frais de déplacement.

- Les frais médicaux sont couverts par les assurances de Sarah.

- Malheureusement, Louis a payé des frais de notaire beaucoup trop élevés lors de l’achat de sa maison.

- Le prix indiqué pour les bijoux, dans ce site Web, n’inclut pas les frais de livraison.

- Aucuns frais de transport ne seront remboursés.

 

Il importe de préciser que les expressions défrayer les frais et frais onéreux sont des pléonasmes, et que le mot charge n’a pas en français le sens de « frais, supplément » qu’on lui attribue en anglais. De plus, l’anglicisme encourir des frais pourra être remplacé par subir des frais ou engager des frais.

 

Il importe également de préciser qu’on ne doit pas utiliser frais au sens de droits « somme d’argent payée pour avoir accès à un endroit ou à quelque chose » ou de redevances « paiement pour un service public ou pour une propriété intellectuelle » ou « sommes à verser selon l’échéance fixée ».

 

Exemples :

 

- Vous devez acquitter vos droits de scolarité avant le premier septembre. (et non frais)

- Chaque mois, Julie reçoit des redevances pour la reproduction de ses œuvres. (et non frais)

 

 

Finalement, un dernier exemple résume assez bien nos propos :

 

- Albert a rénové sa maison à faible coût. Il a acheté le bois pour son plancher à prix réduit et n’a eu aucuns frais de livraison à payer.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Prix de liste, Frais onéreux, Défrayer les frais et Charge.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles