Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Documents numériques > Écriture Web



Page d'accueil et première page de section d'un site Web

 

La page d’accueil d’un site Web doit afficher clairement les différentes sections du site, sous la forme d’un menu par exemple, et la première page des sections doit également présenter clairement ses différentes sous-sections. Ces pages comprennent un titre, un texte introductif (chapeau, soit un texte court placé à la suite du titre, qui surmonte un autre texte pour le présenter au lecteur et le résumer) et des hyperliens. Ces derniers gagnent à être accompagnés d’un court texte informant tout de suite l’internaute du contenu de la page Web ou du site en question; il sait alors s’il vaut la peine de cliquer sur le lien pour poursuivre sa lecture.

 

Le titre, en gras ou en couleur, est court, accrocheur et représentatif du contenu. Le chapeau fait la synthèse des points importants. Il se limite à quelques lignes et est souvent en caractères gras.

 

La page d’accueil et la première page des sections doivent être courtes (trois pages-écrans au maximum; une page-écran est un ensemble de données qui couvrent un écran d’ordinateur) afin de limiter le défilement vertical, de réduire le temps de téléchargement et de permettre au lecteur de repérer rapidement l’information. Le texte de ces pages, comme celui de toutes les pages Web du site, doit entrer dans la largeur de la zone d’affichage afin d’éviter l’apparition d’une barre de défilement horizontale. On doit tenir compte de cet aspect lorsqu’on veut insérer des illustrations ou des graphiques, par exemple.

 

Pour les pages d’accueil, on suggère d’utiliser un langage universel, peu technique, compris de tous, alors que pour les pages des autres niveaux, on peut avoir recours à une langue plus spécialisée, auquel cas on prend soin d’inclure un lexique, un vocabulaire ou un glossaire définissant les termes techniques.

 

 

Pour en savoir davantage sur la rédaction propre au Web, vous pouvez consulter les autres articles de la section Écriture Web, y compris l’article Pages de différents niveaux d’un site Web.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles