Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Coupures > Coupures de mots



Coupure dans une adresse de courriel

 

Lorsqu’il est impossible d’écrire une adresse de courriel sur une seule ligne, on ne doit pas la couper en ajoutant un trait d’union comme on le ferait pour une coupure de mot dans un texte ordinaire, afin de ne pas laisser entendre que ce trait d’union fait partie de l’adresse. Il faut faire le retour à la ligne après un point, un soulignement ou l’arobas. Dans une adresse qui contient un trait d’union, on essaie de ne pas couper juste avant ou juste après ce trait d’union, et ce, afin d’éviter toute confusion.

 

Exemples :

 

- On m’a dit d’envoyer ma plainte à info-plaintes@oqlf.

gouv.qc.ca.

- Vous pouvez me joindre à l’adresse suivante : marie-noelle_

saint-germain@oqlf.gouv.qc.ca.

- Pour toute question relative à la Charte, écrivez à info@

oqlf.gouv.qc.ca.

 

 

Pour en savoir davantage sur l’écriture de l’adresse courriel, vous pouvez consulter l’article Adresse de courrier électronique. Pour en apprendre davantage sur la manière de dicter une telle adresse, vous pouvez consulter l’article Adresse Web ou adresse de courriel. Pour en savoir plus sur la façon de présenter une adresse URL ou Web, consultez l’article Écriture d’une adresse URL ou Web. Finalement, pour en apprendre davantage sur la division des mots en général, vous pouvez également consulter les autres articles des sous-thèmes Coupures de mots et Coupures entre les mots, y compris l’article Coupure dans une adresse Web.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles