Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Virgule



Virgule et propositions relatives

 

Il existe deux types de propositions relatives (aussi appelées subordonnées relatives en nouvelle grammaire), soit la relative déterminative et la relative explicative. Il importe de bien les distinguer, car la nature de la proposition relative détermine l’emploi ou non de la virgule et la présence de cette dernière influence le sens de la phrase.

 

Proposition relative déterminative

 

La relative déterminative (ou restrictive) est indispensable au sens de la phrase; sa suppression en modifierait profondément le message. En d’autres mots, la relative déterminative limite le sens de l’antécédent. On n’emploie pas de virgule devant les propositions relatives déterminatives.

 

Exemples :

 

- Les maisons neuves qui avaient été détruites par les inondations ont été reconstruites un an plus tard. (L’information qui avaient été détruites par les inondations est ici essentielle, car si on la supprime, la phrase perd de son sens : Les maisons neuves ont été reconstruites un an plus tard.)

- Les pesos que je lui avais procurés à la banque n’ont pas été acceptés par le gérant de l’hôtel. (L’information que je lui avais procurés à la banque est essentielle : il avait des pesos autres que ceux de la banque, et ces derniers ont été acceptés.)

 

Proposition relative explicative

 

La relative explicative (ou non déterminative, ou qualificative), quant à elle, n’est pas indispensable au sens de la phrase; sa suppression ne modifie pas vraiment le message. La relative explique le sens de l’antécédent en apportant un complément d’information. Les propositions relatives explicatives sont écrites entre deux virgules, ou entre une virgule et un point final, pour les séparer de la phrase principale. À l’oral, la relative est caractérisée par une légère pause avant et après, et par une baisse de l’intonation.

 

Exemples :

 

-  Nous vous remercions pour votre commentaire, qui est tout à fait pertinent. (Si l’on supprime la relative qui est tout à fait pertinent, le message n’est pas modifié.)

- Le rapport annuel de l’entreprise, dont nous avons obtenu un exemplaire hier, est truffé d’erreurs de français. (En contexte, l’information dont nous avons obtenu un exemplaire hier n’est pas indispensable au sens de la phrase.)

- Les pesos, que je lui avais procurés à la banque, n’ont pas été acceptés par le gérant de l’hôtel. (Tous les pesos provenaient de la banque et aucun n’a été accepté.)

 

 

Place de la proposition relative

 

Par ailleurs, dans la mesure du possible, il convient de placer la relative immédiatement après son antécédent de manière à éviter toute confusion. S’il est impossible de le faire, et que l’ajout de la virgule devant le subordonnant ne suffit pas à résoudre l’ambiguïté, il est parfois avantageux de reformuler la phrase.

 

Exemples :

 

- Nous soumettrons ce cas au père de l’élève, qui prendra la décision.

- Julien avait emprunté la voiture de sa grand-mère, qui venait d’être réparée. (La phrase pourrait être reformulée : La voiture de la grand-mère de Julien venait d’être réparée et celui-ci l’avait empruntée.)

 

 

Incidence de l’emploi de la virgule sur le sens de la phrase

 

Enfin, les deux phrases suivantes montrent la différence de sens que permet la présence ou non de la virgule double.

 

Exemples :

 

- Les deux candidats, qui ont réussi l’examen, seront embauchés. (La proposition relative placée entre virgules est dite explicative puisqu’elle apporte une explication : Les deux candidats, parce qu’ils ont réussi l’examen, seront embauchés.)

 - Les deux candidats qui ont réussi l’examen seront embauchés. (La proposition relative qui ont réussi l’examen détermine le nom candidats comme le ferait un adjectif en fonction épithète, par exemple les candidats bilingues : il n’y a que deux candidats qui ont réussi l’examen et ils seront embauchés.)

 

 

Pour en connaître davantage sur l’emploi de la virgule double, vous pouvez consulter l’article Qu’est-ce que la virgule double?.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles