Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Barbarismes lexicaux



Turpidité

 

On utilise parfois à tort le mot turpidité pour turbidité. En effet, turpidité n’existe pas et constitue un barbarisme.

 

Le nom turbidité, attesté depuis 1910, dérive, au moyen du suffixe -ité, de l’adjectif turbide « trouble ». C’est un terme technique qui signifie « caractère trouble d’un liquide ». L’adjectif, littéraire, qui lui correspond est turbide « qui n’est pas limpide ». Il existe depuis le XVIIe siècle et dérive du latin turbidus « agité, confus ».

 

Turbide ne doit pas être confondu avec l’adjectif turpide « d’une grande laideur morale », emprunté au latin turpidus, qui dérive de turpis « honteux ». Le nom qui correspond à turpide est turpitude. Emprunté au latin turpitudo « laideur; infamie », il est attesté depuis le XIVe siècle. Ce nom littéraire signifie « laideur morale, ignominie qui résulte d’un comportement honteux » ou « action, parole particulièrement basse, honteuse ». Il n’est donc pas possible d’employer turpitude à la place de turbidité, car leurs sens sont tout à fait différents.

 

Exemples :

 

- La turbidité de l’eau de notre piscine viendrait de la présence de particules de calcaire. (et non : la turpidité ni la turpitude)

- Dans le bassin de l’Amazone, certaines espèces de silures sont devenues presque aveugles en raison de leur mode de vie nocturne et de leur habitat particulièrement turbide. (et non : turpide)

- Certains esprits turpides n’auront pas manqué de rapprocher indûment ce film des grands classiques du cinéma des années cinquante. (et non : turbides)

- Les époux se sont accusés mutuellement des pires turpitudes pendant toute l’audience. (et non : turpidités)

 

L’emploi fautif de turpidité, ou de turpitude, au lieu de turbidité résulte d’une confusion entre les deux familles de mot. Pour éviter l’erreur, on tâchera de se souvenir que turbidité ou turbide, qui servent à évoquer ce qui est trouble, ressemblent à ce même mot, trouble. Ils comportent tous les trois un b.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles