Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Cas particuliers liés à l'orthographe



Cinq à sept

 

L’expression cinq à sept désigne une rencontre de collègues et d’amis qui prennent l’apéritif en fin d’après-midi, entre 17 h et 19 h environ, c’est-à-dire entre 5 heures et 7 heures de l’après-midi. Cette activité a lieu le plus souvent après le travail dans un bar ou prend la forme d’une réception.

 

Cinq à sept est un nom masculin invariable qui s’écrit en toutes lettres, avec ou sans traits d’union. On peut également employer, selon le contexte, la formule heure de l’apéritif.

 

Exemples :

 

- Plusieurs fois par mois, Jean-Michel et Yannick participent à des cinq à sept. (ou : des cinq-à-sept)

- À l’occasion du vernissage de l’exposition, je vous invite à un cinq à sept qui aura lieu le 16 décembre prochain. (et non : un 5 à 7)

- L’heure de l’apéritif est un moment où les hôteliers et les propriétaires de bar tentent d’attirer des clients.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles