Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les sigles, abréviations et symboles
Les abréviations > Cas particuliers d'abréviations



Abréviations dans les adresses

 

En principe, les éléments d’une adresse ne s’abrègent pas, mais dans certains cas (contraintes informatiques, enveloppes à fenêtre, etc.), le manque d’espace oblige malgré tout à recourir à certaines abréviations. Voici comment abréger les éléments d’une adresse lorsque c’est absolument nécessaire.

 

Titre de civilité

 

Dans la désignation du ou de la destinataire, le titre de civilité peut s’abréger en M., Mme ou Mme, Me, Dr ou Dr, selon le cas. Il ne peut cependant être supprimé.

 

Monsieur Yannick Plourde

M. Yannick Plourde

Yannick Plourde

Madame Marie-Sophie Émond

Mme Marie-Sophie Émond

Docteur Jean Saint-Yves

Dr Jean Saint-Yves

Maître Ginette Desgagnés

Me Ginette Desgagnés

 

 

Nom de personne

 

Dans la désignation du ou de la destinataire, on peut employer l’initiale ou les initiales du ou des prénoms. Notons que les éléments d’un prénom composé sont toujours liés par un trait d’union, même s’ils sont abrégés. Notons par ailleurs qu’on doit abréger les deux éléments. Dans le cas de deux prénoms juxtaposés dont seul le second est abrégé, il n’y a pas de trait d’union.

 

Monsieur Yannick Plourde

Monsieur Y. Plourde

Madame Marie-Sophie Émond

Madame M.-S. Émond

Madame M. S. Émond

Madame Marie-S. Émond

Madame M. Sophie Emond

Docteur Jean Saint-Yves

Docteur Jean R. Saint-Yves

 

Cela dit, si on peut abréger un prénom, on ne peut cependant pas abréger un patronyme (nom de famille). Ainsi, dans un patronyme, le mot Saint ou Sainte ne s’abrège que si l’abréviation figure dans la graphie officielle. Le patronyme peut par contre être précédé de l’initiale d’un autre nom (nom de famille de la mère, par exemple). Dans ce cas, il n’y a pas lieu d’employer le trait d’union pour lier les éléments.

 

Monsieur Yannick Plourde

Monsieur Yannick P.

Docteur Jean Saint-Yves

Docteur Jean St-Yves

Maître Ginette Desgagnés

Maître Ginette A. Desgagnés*

*second prénom juxtaposé au premier ou initiale d’un autre nom de famille précédant le patronyme

 

 

Odonyme (nom de voie de communication)

 

Dans l’odonyme, on doit commencer par abréger le générique (type de voie de communication) lorsque c’est possible de le faire : boul., av., pl., etc. Il serait cependant incorrect et contraire aux directives d’adressage de la Société canadienne des postes de le supprimer.

 

4567, boulevard Henri-Bourassa

4567, boul. Henri-Bourassa

4567, Henri-Bourassa

75, place Royale

75, pl. Royale

91 ½, chemin Fleury

91 ½, ch. Fleury

 

Il est ensuite toléré d’abréger certains éléments du spécifique (nom propre de la voie de communication) : St, Ste, N.-D., Mgr ou Dr, prénoms, etc. Lorsqu’on abrège Saint, Sainte, Monseigneur ou Docteur, on peut mettre les dernières lettres du mot en exposant (St, Ste, Mgr, Dr), mais on peut également les laisser telles quelles (St, Ste, Mgr, Dr) pour en faciliter la lecture.

 

14, rue Saint-Jean-Baptiste

14, rue St-Jean-Baptiste

1500, avenue Notre-Dame-des-Victoires

1500, av. N.-D.-des-Victoires

1500, avenue N.-D.-des-Victoires

4567, boulevard Henri-Bourassa

4567, boul. H.-Bourassa

4567, boulevard H.-Bourassa

 

On peut aussi abréger le point cardinal, mais à condition qu’on ait déjà dû abréger le générique de l’odonyme : N., S., E., O. Cependant, si le point cardinal détermine seulement l’élément spécifique, il est lié à celui-ci par un trait d’union, prend aussi la majuscule et ne peut être abrégé.

 

12987, boulevard Armand-Frappier Ouest

12987, boul. Armand-Frappier O.

12987, boul. A.-Frappier O.

12987, boulevard Armand-Frappier O.

2777, boulevard du Versant-Nord

2777, boul. du Versant-Nord

2777, boul. du Versant-N.

 

 

Appartement, bureau, porte, etc.

 

On peut abréger les mots bureau, appartement, porte, etc. : bur., app., p.

 

24B, rue de la Cathédrale, appartement 5

24B, rue de la Cathédrale, app. 5

3e étage, porte B

3e étage, p. B

Le Cartier, rez-de-chaussée, bureau 5

Le Cartier, RC, bur. 5

Le Cartier, rez-de-chaussée, bur. 5

 

 

Case postale et succursale

 

On peut abréger les termes case postale : C. P., et succursale : succ ou sle.

 

Case postale 5000, succursale Anjou

C. P. 5000, succ. Anjou

 

 

Toponyme (nom de ville de village ou de municipalité)

 

Le toponyme, normalement, ne doit pas être abrégé. Si, en raison de contraintes techniques, on ne peut absolument pas éviter d’abréger un toponyme, il est recommandé de s’adresser à la Commission de toponymie, qui peut proposer, si le besoin le justifie, des abréviations à 13, 18, 28, 30 et 37 caractères.

 

 

Province

 

Au lieu du nom de la province, on tolère l’emploi du symbole QC pour Québec, ON pour Ontario, etc. Le symbole, qui n’est pas entre parenthèses, est alors séparé du nom de la ville par un espacement et il est séparé du code postal, si celui-ci n’est pas reporté sur la dernière ligne de l’adresse vu le manque de place, par un espacement équivalant à deux caractères.

 

Lévis (Québec)  G4K 2D3

Lévis QC  G4K 2D3

Calgary (Alberta)

T7H 1A6

Calgary AB

T7H 1A6

 

 

Points abréviatifs et signes de ponctuation

 

Exceptionnellement, lorsque la longueur et le nombre de lignes sont trop restreints, on tolère la suppression des points abréviatifs et des signes de ponctuation.

 

 

Pour en savoir davantage sur les abréviations dans les odonymes et les toponymes, vous pouvez consulter l’article Abréviation dans les toponymes et les odonymes. Pour en savoir davantage sur les symboles des noms de provinces canadiennes, vous pouvez consulter l’article Abréviations du nom des provinces canadiennes. Finalement, pour en savoir davantage sur les règles d’écriture de l’adresse postale, vous pouvez consulter les articles Éléments de l’enveloppe, Enveloppe et Vedette.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles