Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Acide, aigre et amer

 

On hésite parfois entre les mots acide, aigre et amer, qui sont tous les trois utilisés pour qualifier la saveur d’un aliment.

 

Acide vient du latin acidus, qui lui-même vient de acere « être aigre ». Employé comme adjectif, acide qualifie l’une des quatre saveurs fondamentales (acide, amer, salé et sucré) et signifie « qui a un goût piquant », en parlant notamment d’un fruit, particulièrement des agrumes, ou d’une boisson. Au figuré, acide signifie « piquant, désagréable », en parlant de paroles ou d’un tempérament. En chimie, acide est utilisé comme nom au sens de « substance qui peut libérer des ions hydrogènes » et comme adjectif, au sens de « qui a les propriétés des acides » ou « qui contient de l’acide ».

 

Exemples :

 

- Mes enfants n’aiment pas les pommes vertes parce que leur goût est légèrement acide.

- Une alimentation trop acide peut provoquer du reflux, des brûlures d’estomac et même l’apparition d’ulcères gastriques.

- Les commentaires acides de mon père sur mes performances ont été la cause de mes maux d’estomac.

- Les pluies acides sont principalement causées par l’émission de dioxyde de soufre et d’autres oxydes d’azote.

 

 

L’adjectif aigre vient du latin acer, acris qui signifie « aigu, pointu » et « piquant au goût ». Aigre a le sens de « qui est d’une acidité désagréable ou anormale au goût » et, plus particulièrement, « qui a développé un goût acide par fermentation ou altération ». Dans la langue courante, aigre peut s’employer avec l’idée générale de « qui a un goût piquant », bien qu’acide soit plus fréquent dans ce sens. Par analogie, aigre signifie « qui est saisissant, désagréable », en parlant d’une impression qui se produit sur les autres sens que le goût. Au figuré, aigre est proche d’acide et signifie « qui est déplaisant, irritant », en parlant de gestes ou de paroles.

 

Exemples :

 

- Ce vin au goût aigre a gâché notre repas.

- La crème aigre, qu’on appelle aussi crème sure, remplace à merveille la mayonnaise dans les trempettes.

- L’odeur aigre de cette sève est déplaisante.

- Des enseignants ont envoyé au directeur une lettre aux propos aigres dans laquelle ils dénoncent le mauvais état de l’école où ils travaillent.

 

 

Amer vient du latin amarus qui signifie « qui a une saveur rebutante » ou « qui est pénible, triste ». L’adjectif amer désigne un des goûts élémentaires et signifie « qui a un goût âpre, rude, souvent désagréable ». Des aliments tels que le café, le chocolat noir et les endives ou des substances comme le sang, la bile et certains médicaments peuvent avoir un goût amer. Au figuré, amer a pour définition « qui cause ou manifeste de la tristesse ou de la rancœur » ou « qui blesse par méchanceté, par ressentiment ».

 

Exemples :

 

- Le goût amer des endives est à peine perceptible dans cette recette.

- Je préfère de loin le chocolat au lait au chocolat noir, que je trouve trop amer.

- Hélène s’est trop longtemps laissé envahir par des souvenirs amers.

- Tous les reproches amers qu’il m’a faits m’ont convaincue que je devais le laisser.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles