Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Haler et hâler

 

Il faut distinguer les verbes haler et hâler qui ont presque la même graphie et qui peuvent se prononcer de la même façon. En effet, le verbe hâler se prononce toujours [Alé] (â-lé), comme dans râler, alors que le verbe haler peut se prononcer de la même manière ou comme le verbe aller [alé] (a-lé). On notera que ces deux verbes commencent par un h aspiré.

 

Le verbe haler est employé comme terme de marine au sens de « tirer sur un cordage », de « tirer quelque chose au moyen d’un cordage » ou de « tourner dans une direction », en parlant du vent. Le verbe peut aussi avoir le sens de « remorquer un bateau au moyen d’un cordage à partir de la rive ». Enfin, au Québec, on emploie parfois haler au sens général de « tirer sur quelque chose avec force ».

 

Exemples :

 

- Haler ces longs câbles à la main est une tâche qu’on laisse aux apprentis matelots.

- Martine a eu beaucoup de difficulté à haler son embarcation sur la plage.

- Le navigateur et son équipage étaient fous de joie lorsque le vent hala le nord.

- Tous les bateaux seront halés et montés sur une remorque pour être transportés vers leur lieu de remisage hivernal.

- Christian et son frère ont halé dans la rue un réfrigérateur qu’ils déménageaient de leur maison vers une propriété avoisinante.

 

Quant au verbe hâler, il a d’abord eu le sens aujourd’hui vieilli de « dessécher », en parlant de l’action du soleil et de l’air sur les végétaux. Aujourd’hui, ce verbe, qu’on emploie à la forme transitive (suivi d’un complément) ou pronominale, signifie couramment « rendre bruni, bronzé », en parlant de l’effet du soleil ou du grand air sur la peau. Dans la même famille, on trouve le nom hâle et l’adjectif hâlé, qui prennent également un accent circonflexe sur le a.

 

Exemples :

 

- La brise de la mer a hâlé mon visage en quelques jours.

- Dans notre famille, presque tout le monde a un type de peau qui se hâle très vite.

- Sophie a toujours été attirée par les grands blonds au teint hâlé.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles