Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Anesthésie

 

Le mot anesthésie se réfère à une absence partielle ou totale de sensibilité provoquée par une maladie ou par des agents anesthésiques. Ce mot se prononce [anEstézi] (a-nès-té-zi) et non [anastézi] (a-nas-té-zi). La deuxième syllabe des mots de la famille d’anesthésie se prononce également [nEs] (nès). Par exemple, pour anesthésiste, on dira [anEstézist] (a-nès-té-zist); pour anesthésiant, on dira [anEstézjã] (a-nès-té-zian).

 

La prononciation [anastézi] (a-nas-té-zi) s’explique par un phénomène phonétique nommé assimilation. Sous l’influence de la voyelle [a] (a) qui précède, la voyelle [E] (è) du mot anesthésie s’ouvre et devient elle aussi un [a] (a). Cette prononciation est à éviter.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Assimilation.

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles