Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Documents numériques > Présentation assistée par ordinateur > Conception du diaporama



Mise en page des diapositives

 

Lors d’une présentation avec diaporama électronique, celui-ci a pour fonction d’aider l’auditoire à s’intéresser au message de l’orateur, à le comprendre et à le retenir. Ainsi, sa mise en page doit adopter une certaine logique pour ne pas nuire à la lisibilité ni semer la confusion. Voici quelques recommandations pour une mise en page soignée qui permettra à l’auditoire de saisir rapidement et facilement les contenus du diaporama.

 

Cohérence et uniformité

 

La lecture de textes et d’images se fait normalement de gauche à droite, de haut en bas et dans le sens des aiguilles d’une montre. La disposition des éléments dans les diapositives devrait respecter ce sens de lecture afin que l’auditoire n’ait pas à se demander quoi regarder. Pour la même raison, d’ailleurs, la taille des différents contenus devrait être hiérarchisée selon leur importance. En outre, de diapositive en diapositive, on devrait autant que possible conserver :

 

- le même arrière-plan;

- la même palette de couleurs;

- le même emplacement, la même police de caractères, la même taille et le même alignement pour un même type de contenu, titre, texte ou figures, par exemple.

 

Il faut essentiellement éviter les dispositions hasardeuses dans lesquelles les éléments ne seraient pas alignés les uns par rapport aux autres. En ce qui a trait plus précisément à la mise en forme du texte, notons qu’il vaut mieux éviter la justification, qui produirait de grandes espaces indésirables par endroits. On devrait, de plus, privilégier un interligne aéré et s’abstenir de couper des mots en fin de ligne.

 

Grille de conception

 

Pour produire une mise en page soignée, on peut créer, à l’aide de la grille du logiciel de conception, un modèle de composition. Cette façon de faire permet d’établir aisément la position et la mise en forme des éléments dans la diapositive. Une diapositive est habituellement composée de trois parties : une section pour le titre, en haut; une section pour le message, au centre; une section toujours vide, en bas de page. Cette section doit rester libre parce qu’elle n’est parfois pas visible pour tout l’auditoire, par exemple quand des personnes gênent partiellement la vue à d’autres. En fait, le seul élément qui peut y apparaître est un logo discret. Soulignons que dans les ministères et organismes québécois, les présentations avec diaporama électronique doivent respecter les règles énoncées dans le Programme d’identification visuelle. Par ailleurs, le modèle de conception devrait prévoir des marges autour des diapositives, car certains projecteurs retranchent les bords de ces dernières. 

 

Pour en savoir davantage sur la présentation avec diaporama électronique, vous pouvez consulter les articles des sous-thèmes Conception du diaporama et Documents connexes au diaporama. Pour en savoir davantage sur la mise en page en général, vous pouvez consulter l’article Mise en page.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles