Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Choisir et sélectionner

 

On peut parfois hésiter, dans certains contextes, entre les verbes choisir et sélectionner.

 

Le verbe choisir vient du gotique kausjan « goûter, examiner, éprouver ». Il a différents sens. Il peut entre autres signifier « prendre par préférence », « désigner pour remplir une fonction », « décider de quelque chose » ou, dans le domaine religieux, « appeler, prédestiner ».

 

Exemples :

 

- Pour le dessert, tu pourras choisir entre une pointe de tarte aux pommes, un morceau de gâteau au chocolat et un cornet de crème glacée.

- Ce manuel d’ornithologie explique que l’aigle royal choisit sa compagne pour la vie.

- Entre deux maux, il faut choisir le moindre.

- Les électeurs de cette circonscription ont choisi le député qui les représentait le mieux.

- Luc ne consomme pas d’alcool ce soir, car il a choisi de conduire pour rentrer chez lui.

- La catéchète explique aux enfants que Marie a été choisie par Dieu pour être la mère de Jésus.

 

Le verbe sélectionner dérive du nom sélection. Ce dernier vient du latin selectio « choix ». L’emploi du nom sélection a été popularisé, au XIXe siècle, dans le domaine de la biologie, sous l’influence de l’anglais selection, mot de même origine, mais ayant un sens plus détaillé, celui de « choix méthodique d’éléments au sein d’un ensemble en fonction de critères précis ». En fait, c’est principalement par l’intermédiaire de la traduction de l’ouvrage de Darwin De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle, en 1866, que le nom sélection s’est répandu dans l’usage en français. Ainsi, le verbe sélectionner signifie « choisir méthodiquement des éléments au sein d’un ensemble en fonction de critères précis ». On l’emploie dans le sport avec le sens de « choisir les athlètes qui feront partie d’une équipe, qui participeront à une compétition » et en informatique pour signifier « choisir un objet dans un écran informatique et le désigner comme celui sur lequel portera une action ».

 

Exemples :

 

- Pour améliorer ses semences, cet horticulteur sélectionne les graines des plantes les plus résistantes.

- Ces bichons maltais reproducteurs ont été sélectionnés selon le standard de la race.

- Le jury sélectionne les films qui seront présentés lors du Festival de Cannes.

- En vertu d’un accord avec le Canada, le Québec peut sélectionner les candidats à l’immigration dans la province.

- Lors du repêchage, l’équipe des Canadiens a sélectionné un talentueux gardien de but.

- Pour sélectionner un mot à l’aide de la souris, double-cliquez sur ce mot.

 

La différence de signification entre les deux verbes réside essentiellement dans la rigueur ou la technicité du choix qu’ils expriment. Choisir a un sens plus large que sélectionner : l’action de choisir peut être réalisée de manière tout à fait arbitraire et porter sur des éléments disparates, alors que celle de sélectionner s’exerce nécessairement parmi un ensemble d’éléments de même nature et exclut que le choix puisse être fait en fonction de l’humeur, des goûts, etc. Par exemple, on ne dira pas qu’une femme sélectionne ses vêtements pour un rendez-vous, mais qu’elle les choisit, à moins de vouloir souligner, par exagération, qu’elle accorde un trop grand soin à sa tenue.

 

Du reste, le participe passé choisi (au féminin choisie), employé comme adjectif épithète, a plusieurs synonymes : distingué, excellent, de prestige, trié sur le volet, etc. Il caractérise alors un choix fait en fonction de la qualité. Il en est de même pour la locution de choix.

 

Exemples :

 

- Elle ne sert à ses invités que de grands vins et des mets choisis.

- Elle a offert à son époux un cadeau de choix pour souligner leur dixième anniversaire de mariage : une montre en or.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles