Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Sécurité et sûreté

 

On hésite parfois entre les noms sécurité et sûreté, qui ont pour origine commune le latin securitas « absence de soucis ». Mais si sécurité et sûreté partagent certains éléments de signification, ils possèdent aussi des emplois qui leur sont propres. Il faut donc voir à ne pas les confondre.

 

Au sens d’« absence de risque, de menace », les deux noms sont synonymes. De plus, il n’y a pas de différence très marquée entre les locutions en sécurité et en sûreté. L’expression en sécurité veut parfois dire « dans un état d’esprit tranquille », mais elle signifie plus souvent « à l’abri du danger », comme en sûreté.

 

Exemples :

 

- La fillette dort en sécurité dans les bras de son père.

- Les forces terroristes compromettent la sécurité (ou : la sûreté) de ce pays.

- En apercevant l’ours près de la maison, Marie s’est mise en sécurité (ou : en sûreté) à l’intérieur.

- Les voleurs n’ont pas trouvé les bijoux, qui étaient en sécurité (ou : en sûreté) dans une fausse prise électrique.

 

 

Cela dit, le nom sécurité compte plusieurs autres sens dans lesquels s’inscrit l’idée d’être hors de danger. D’ailleurs, en français moderne, il est beaucoup plus fréquent que le nom sûreté, qu’il a remplacé dans de nombreux emplois. Sécurité peut entre autres signifier « ensemble de mesures visant à protéger des personnes », « propriété de ce qui limite le danger », « sentiment de quiétude, de confiance », « caractéristique de ce qui suscite un tel sentiment ».

 

Exemples :

 

- Au Québec, c’est la Société de l’assurance automobile et le ministère des Transports qui sont responsables de la sécurité routière.

- Au cours des dernières années, la sécurité des véhicules a considérablement évolué.

- La sécurité du perçage d’oreilles est généralement assurée par quelques mesures élémentaires d’hygiène.

- Les trois adolescents perdus en forêt n’ont pas eu peur : ils éprouvaient une certaine sécurité parce qu’ils étaient ensemble.

- La sécurité que procure la présence maternelle est nécessaire au bon développement affectif du bébé.

 

 

Quant à sûreté, ses sens sont assez éloignés les uns des autres, mais ils demeurent tous liés à l’idée de « confiance ». Ainsi, sûreté renvoie à la propriété d’un objet qui fonctionne de manière fiable; il désigne certains corps policiers; il se réfère au caractère précis, efficace ou assuré de quelqu’un ou de quelque chose. Notons que la locution pour plus de sûreté, qui est vieillie, contient sûreté dans un sens ancien de « précaution », que l’on trouve également dans le proverbe Prudence est mère de sûreté.

 

Exemples :

 

- Un mauvais réglage des roues de la voiture pourrait compromettre la sûreté des pneus.

- Les policiers de la Sûreté municipale de Saguenay ont fait appel aux experts en explosifs de la Sûreté du Québec.

- Cette technique de gravure nécessite une absolue sûreté de la main.

 

 

Par ailleurs, les compléments du nom de sécurité ou de sûreté caractérisent tous les deux quelque chose qui est destiné à assurer une protection.

 

Exemples :

 

- Le cran de sécurité (ou : le cran de sûreté) se trouve sur le côté gauche de l’arme.

- Mélanie n’a pas attaché la chaîne de sécurité (ou : la chaîne de sûreté) de son bracelet, et elle l’a perdu.

 

Il faut toutefois savoir que ces compléments forment parfois des locutions figées dans lesquelles seul de sécurité ou de sûreté peut être utilisé. C’est le cas notamment des locutions suivantes, qui ont un caractère relativement figé : allumette de sûreté, épingle de sûreté; agent de sécurité, ceinture de sécurité, équipement de sécurité. Par conséquent, en cas de doute sur le complément à employer, il est recommandé de consulter un dictionnaire.

 

 

Il est également important de noter que la locution de sécurité et l’adjectif sécuritaire ne sont pas synonymes. Si de sécurité exprime que quelque chose a une fonction de protection, sécuritaire qualifie l’efficacité de la protection fournie.

 

Exemple :

 

- Cet ouvrier portait de vieilles chaussures de sécurité qui n’étaient plus sécuritaires et il s’est blessé à un pied.

 

 

Soulignons que l’emploi de l’adjectif sécuritaire au sens de « qui assure la sécurité et qui présente peu ou pas de danger » est particulier au Québec. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Sécuritaire et sûr.

 

La graphie rectifiée du nom sûreté est sureté. Pour en savoir davantage sur les rectifications de l’orthographe, vous pouvez consulter les articles Présentation des rectifications orthographiques et Questions fréquentes sur les rectifications de l'orthographe.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles