Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Ébauche et esquisse

 

On se demande parfois quel mot choisir entre ébauche et esquisse dans un contexte où l’on veut exprimer l’idée de « première forme d’une œuvre » ou celle d’« amorce ».

 

Le nom ébauche a le sens de « premier jet, inachevé et imparfait d’une œuvre plastique ou littéraire ». Il y a ici l’idée d’« étape dans la création de l’œuvre », dont l’ébauche constitue la première. Au figuré, ébauche signifie « amorce, commencement d’une action ». Par extension, ce nom peut désigner ce qui est terminé mais imparfait.

 

Exemples :

 

- Plusieurs toiles du peintre sont restées à l’état d’ébauche pendant des années.

- L’ébauche de son vase de poterie s’est affaissée peu de temps après sa confection.

- J’ai repris l’écriture de cette biographie à partir de l’ébauche laissée en plan par le premier biographe choisi pour la rédiger.

- Son ébauche d’un mouvement pour le retenir n’est pas passée inaperçue.

 

On peut employer le verbe ébaucher dans les sens correspondant à ceux du nom ébauche, c’est-à-dire « donner à une œuvre sa première forme » et « commencer à faire, concevoir quelque chose sans le terminer ». Ébaucher signifie aussi plus particulièrement « donner à un matériau sa première forme, le dégrossir ».

 

Exemples :

 

- Son dernier roman était à peine ébauché lorsqu’il est décédé.

- Ce tailleur de pierre est un expert dans l’art d’ébaucher les diamants.

 

 

Le nom esquisse signifie d’abord « première forme d’un dessin, d’une peinture, d’une sculpture ». Il peut également avoir le sens de « plan, base d’une œuvre littéraire ou musicale »; « étude qui donne un bref aperçu d’un sujet ». Dans tous ces sens est présente l’idée d’une forme simplifiée d’une œuvre, forme pouvant servir de guide. Au figuré, esquisse peut, comme ébauche, signifier « amorce, commencement d’une action ».

 

Exemples :

 

- J’ai fait une esquisse au fusain du portrait de ma fille.

- Luc a présenté l’esquisse de son nouveau roman à son éditeur.

- Il nous annonça, avec l’esquisse d’un sourire, qu’il s’était inscrit récemment sur un site de rencontre.

 

On peut employer le verbe esquisser dans les sens correspondant à ceux du nom esquisse.

 

Exemples :

 

- L’auteure a déjà esquissé les personnages de cette télésérie à venir.

- Ce documentaire esquisse un tableau vivant de cette époque méconnue de notre histoire.

- Elle a esquissé un mouvement de recul avant d’aller à sa rencontre.

 

 

Finalement, notons que les noms ébauche et esquisse sont de genre féminin : une ébauche et une esquisse.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles