Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Malentendu et quiproquo

 

On confond parfois les noms malentendu et quiproquo; leurs sens proches peuvent toutefois être distingués si l’on connaît l’origine de ces mots.

 

Le nom malentendu est formé de l’adverbe mal et du participe passé du verbe entendre, au sens de « comprendre ». Il désigne une erreur d’interprétation de paroles entendues et, par extension, l’incompréhension ou le désaccord que cette erreur peut entraîner. Il s’emploie aussi plus particulièrement pour une incompréhension entre deux personnes qui vivent une relation sentimentale.

 

Exemples :

 

- Un malentendu entre le promoteur et l’entrepreneur aurait entraîné le non-respect de certains règlements municipaux d’urbanisme.

- La chanteuse a déclaré qu’il y avait eu malentendu, que le journaliste qui l’avait interviewée avait mal rapporté certains de ses propos.

- Les malentendus accumulés et jamais clarifiés les ont menés à une séparation.

 

Le nom quiproquo vient quant à lui de la locution du latin médiéval qui pro quo, quid pro quo « quelque chose pour quelque chose d’autre ». Il a d’abord été employé en pharmacie pour parler d’une erreur de substitution d’un médicament à un autre, ou pour parler du médicament en cause. Il s’est généralisé dans l’usage moderne avec le sens de « méprise qui vient du fait qu’on prend une chose ou une personne pour une autre », et aussi pour parler de la situation qui en résulte. Il s’est également répandu au théâtre pour désigner une méprise entre les rôles dans une pièce. Au pluriel, ce nom s’écrit avec un s : des quiproquos.

 

Exemples :

 

- Cette conversation téléphonique s’est révélée être un quiproquo; je ne parlais pas à Pascal mais bien à Christian, son cadet qui a un timbre de voix semblable.

- Cette pièce de théâtre comique est caractérisée par un enchaînement de quiproquos.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles