Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujets joints par une conjonction



Sujets unis par et

 

L’accord du verbe avec des sujets coordonnés par la conjonction et suit la règle générale qui est d’accorder le verbe avec l’ensemble des sujets, c’est-à-dire de le mettre au pluriel même si les sujets sont au singulier. Le verbe s’accorde en personne avec celle qui a la priorité : la 1re personne l’emporte sur la 2e et la 3e, et la 2e personne, sur la 3e.

 

Exemples :

 

- Paul et Marie se marieront au printemps prochain.

- Les secrétaires et leur gestionnaire sont allés dîner au restaurant ce midi.

- Martin et moi faisons régulièrement du covoiturage.

 

Plus rarement, le verbe peut s’accorder au singulier lorsque les deux sujets coordonnés sont au singulier et qu’ils sont l’expression d’une seule et même idée, d’un tout, ou qu’ils désignent une seule réalité de plus d’une façon. On peut aussi accorder le verbe au singulier avec un seul des sujets exprimés qui inclut les autres ou avec un pronom indéfini qui reprend l’ensemble des sujets.

 

Exemples :

 

- Vivre et laisser vivre est une philosophie à laquelle j’adhère.

- Le président de cette multinationale et père de quatre enfants est actuellement en repos forcé.

- La BDL et ses nombreux exemples m’a permis de maîtriser plusieurs difficultés de la langue. (ou : m’ont permis de maîtriser)

- Son apparence, son intelligence et son humour, tout dans cet homme l’attirait.

 

Lorsque les sujets coordonnés sont unis par et même, et surtout, et principalement, et notamment, le second sujet peut déterminer l’accord du verbe si on lui accorde une plus grande importance. Il peut aussi être perçu comme un complément mis entre parenthèses, d’où l’emploi habituel des virgules; on accorde alors le verbe avec le premier sujet. Dans certains contextes, on peut aussi accorder le verbe avec l’ensemble des sujets.

 

Exemples :

 

- Jamais la carrière, et surtout l’argent, n’a été priorisé dans ma famille.

- La passion des sports nautiques, et notamment du surf, l’a habité pendant des années.

- N’importe quel adolescent, et même un enfant, pourrait accomplir ce type de tâche!

- J’avais pour lui de l’admiration, et même une profonde affection, qui ne m’ont cependant pas empêché de le dénoncer à la police.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Accord du verbe avec un seul des sujets exprimés et Sujets neutres coordonnés. En ce qui concerne l’accord du verbe avec la locution l’un et l’autre, vous pouvez consulter l’article L'un et l'autre.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles