Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Cas particuliers liés à l'orthographe



Notre et nôtre, votre et vôtre

 

Il ne faut pas confondre notre et nôtre, ni votre et vôtre. Ces paires de mots, qui ont un sens apparenté et une orthographe presque identique, se rapportent respectivement à la première personne du pluriel, nous, et à la deuxième personne du pluriel, vous. Ils indiquent que quelqu’un ou quelque chose est lié aux personnes désignées par nous ou par vous : votre camion, le nôtre; notre fille, la vôtre.

 

Notre et votre – au pluriel nos et vos – sont des déterminants possessifs. Ils accompagnent un nom et s’écrivent sans accent circonflexe. La voyelle o est ouverte.

 

Exemples :

 

- Nous voulons offrir de bons services à notre clientèle.

- Ce jeu divertit nos deux enfants.

- Pour le pique-nique, apportez vos chaises, votre dîner et votre sourire!

 

Nôtre et vôtre – au pluriel nôtres et vôtres – sont des pronoms possessifs. Ils reprennent un nom qui précède. Par exemple, dans la phrase Garez votre voiture et la nôtre, le pronom la nôtre désigne une voiture, mais différente de celle désignée par votre voiture. Les pronoms nôtre et vôtre sont toujours précédés de le, la ou les. Ils s’écrivent avec un accent circonflexe. La voyelle o est fermée.

 

Exemples :

 

- Ils ont leur version de l’histoire; nous avons la nôtre.

- Plusieurs travaux, dont les nôtres, seront présentés lors de cette conférence.

- Mon parterre a commencé à fleurir, mais le vôtre non.

- Nos efforts et les vôtres finiront bien par être fructueux.

 

Notons que nôtre et vôtre peuvent parfois être employés comme adjectifs ou comme noms.

 

Exemples :

 

- Cette idée est nôtre. (adjectif)

- Notre mariage me fera vôtre, Monsieur. (adjectif)

- Si nous voulons que le projet réussisse, il faudra y mettre du nôtre. (nom)

- Pour cette fête, nous avons invité les vôtres, amis et famille. (nom)

 

Autrefois, notre et nôtre s’écrivaient pareillement nostre; votre et vôtre, vostre. Le s a par la suite été remplacé par un accent circonflexe, mais les deux formes, déterminant et pronom, ont continué à s’écrire de la même manière; nôtre ami est aussi le vôtre, vôtre ami est aussi le nôtre. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que s’est établie une distinction graphique et phonétique entre le déterminant et le pronom.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles L’accent circonflexe en fonction phonétique, L’accent circonflexe en fonction distinctive, Les voyelles et Articulation des voyelles.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles