Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Notions de base en phonétique



L'accent

 

Le terme accent a plusieurs sens en linguistique. On emploie couramment ce terme pour désigner une façon de prononcer qui se distingue de la norme; on dira par exemple qu’une personne a un accent de la Beauce, que telle autre parle avec un accent anglais, etc.

 

En orthographe, un accent est un signe placé au-dessus d’une lettre afin de noter un phonème, comme dans métal, où le e se prononce [é] (é) en raison de l’accent aigu. L’accent orthographique est également employé à des fins distinctives, par exemple pour différencier la préposition à de son homophone a, forme conjuguée du verbe avoir.

 

En phonétique, on appelle accent le relief sonore donné à une syllabe pour contraster avec les syllabes environnantes. La façon dont il se présente peut varier d’une langue à l’autre. En français, l’accent est déterminé par la durée et l’intensité de la voix; la syllabe accentuée est en effet plus longue et plus forte que les syllabes inaccentuées.

 

Dans certaines langues, comme l’italien, la place de l’accent varie et permet parfois de distinguer un mot d’un autre, dont l’accent est placé sur une autre syllabe. Le mot ancora, par exemple, signifie « ancre » lorsque l’accent tombe sur la première syllabe, et « encore » lorsque c’est la deuxième syllabe qui est accentuée. Dans d’autres langues, comme le tchèque, le polonais et le français, l’accent est fixe et ne peut donc pas servir à faire la différence entre deux mots identiques à l’oral.

 

 

On distingue deux types d’accents en français : l’accent expressif ou d’insistance, qui, comme son nom l’indique, est utilisé soit pour moduler la parole en fonction d’un sentiment, soit pour faire ressortir un élément de l’énoncé, et l’accent tonique, inhérent à la langue, qui rythme la parole et en facilite la compréhension.

 

L’accent tonique du français est essentiellement démarcatif, c’est-à-dire qu’il découpe l’énoncé en unités de sens. Lorsqu’un mot est employé seul, l’accent tombe sur la dernière syllabe. Dans un énoncé, cependant, les mots sont répartis en groupes formant une unité syntaxique et sémantique (ou de sens), c’est-à-dire en syntagmes. L’accent principal est alors sur la dernière syllabe de chaque syntagme, éventuellement en alternance avec des accents secondaires, moins marqués, tombant sur la dernière syllabe de certains mots.

 

 

Exemples :

 

- télévision [télévizj7] (té-lé-vi-zion)

- idéaliste [idéalist] (i-dé-a-list)

- orange [OR2G] (o-range)

- neige [nE:G] (nège)

- la télévision de ma voisine. [latélévizj7demavwazin] (la-té-lé-vi-zion-de-ma-voi-zine)

- Depuis qu’il est parti, rien ne va plus. [depHikilEpaRti Rj8nevaply] (de-pui-ki-lè-par-ti-rien-ne-va-plu)

 

L’accent expressif (ou d’insistance) est moins systématique; il n’est pas obligatoire et sa place est fonction de la volonté du locuteur. Cet accent permet d’insister sur un élément particulier et, par le fait même, d’orienter l’interprétation de l’énoncé.

 

Exemples :

 

- Tu prends les commandes. [tYpR2lEkOm2d] (tu-pran-lè-ko-mande)

- Je croyais qu’il avait un chien, pas deux! [GekRwajEkilavE6Sj8pad0] (je-croi-yè-kil-a-vè-un-chien-pa-deu)

 

 

Pour en apprendre davantage, vous pouvez consulter les articles La syllabe, La prosodie et Les phones et les phonèmes.

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles