Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes phraséologiques



Mettre sur la glace

 

En français, le nom glace est employé dans quelques expressions figurées dans lesquelles il apporte l’idée de froideur. On le trouve notamment dans être froid comme glace, être en glace ou être de glace « être insensible, indifférent », et dans rompre, briser la glace « dissiper la gêne, la distance initiale entre des personnes ».

 

Quant à l’expression mettre sur la glace, qu’on trouve surtout au Québec, elle signifie « mettre de côté, en attente », en parlant d’un projet, d’une démarche, d’un désir, etc. Cet emploi est très proche d’un sens figuré du verbe geler, qu’on trouve notamment dans geler un projet, c’est-à-dire « le suspendre, le bloquer ». Mettre sur la glace est toutefois critiquée dans plusieurs ouvrages normatifs puisque cette expression est calquée sur l’anglais to put, to keep something on ice. Il est cependant difficile de condamner cette expression imagée, qui est claire sur le plan sémantique et correcte du point de vue syntaxique.

 

On pourra toutefois préférer des expressions comme mettre en veilleuse, mettre en attente, mettre (ou laisser) de côté, remettre (ou reporter) à plus tard.

 

Exemples :

 

- Cette entreprise a mis sur la glace les négociations concernant l’acquisition possible de son principal concurrent.

- Le contexte économique actuel les a menés à mettre sur la glace leur désir d’expansion.

- Le congédiement de mon mari nous a forcés à mettre sur la glace nos projets de rénovation.

 

On dira autrement :

 

- Cette entreprise a remis à plus tard les négociations concernant l’acquisition possible de son principal concurrent.

- Le contexte économique actuel les a menés à mettre en veilleuse leur désir d’expansion.

- Le congédiement de mon mari nous a forcés à laisser de côté nos projets de rénovation.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles