Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Similitude et similarité

 

Les noms similitude et similarité ont des sens très proches puisqu’ils expriment tous deux une idée de ressemblance, mais ils ne sont pas synonymes pour autant.

 

Le nom similitude vient du latin similitudo « ressemblance, rapprochement ». On l’emploie pour exprimer une ressemblance complète, exacte entre des personnes ou des choses. Ce nom est généralement suivi des prépositions avec, entre ou de.

 

Exemples :

 

- J’ai été étonnée de constater la similitude des traits de ces jumelles.

- Il existe une réelle similitude entre les coups de pinceaux de ces deux artistes.

- Cette maison présente une grande similitude avec celle de mon frère.

 

 

Le nom similarité est dérivé de l’adjectif similaire. On l’utilise pour désigner une ressemblance à peu près exacte entre deux choses ou deux personnes. Ce nom n’exprime pas une idée de parfaite ressemblance comme le nom similitude. Similarité est aussi souvent suivi des prépositions avec, entre ou de.

 

Exemples :

 

- Notre amitié a été fortifiée par la similarité de nos vies de mères monoparentales.

- La similarité étonnante entre ce plancher flottant et le bois de merisier a confondu tout le monde.

- C’est la similarité de ce logiciel avec celui que nous utilisions auparavant qui m’a permis de m’y adapter rapidement.

 

 

Pour en savoir plus sur l’adjectif similaire et la nuance qu’il présente avec l’adjectif semblable, consultez l’article Semblable et similaire.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles