Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les homophones grammaticaux



Ni et n'y

 

On doit porter une attention particulière aux formes ni et n’y qui se prononcent de la même façon et qui ont toutes deux une valeur négative, mais qui n’ont pas la même catégorie grammaticale ni la même signification.

 

Ni est une conjonction de coordination à valeur négative qui sert à coordonner des éléments dans une phrase. Elle est souvent répétée et presque toujours associée à l’adverbe de néga­tion ne. Afin d’éviter la confusion avec n’y, on peut remplacer la conjonction ni par la conjonction et en transformant la phrase négative en phrase affirmative; par exemple, Elle est partie sans imperméable ni parapluie deviendra Elle est partie avec son imperméable et son parapluie.

 

Exemples :

 

Ni le froid ni la neige ne m’empêcheront d’aller lui rendre visite.

- Mon conjoint n’a d’intérêt ni pour le théâtre ni pour le cinéma.

- Pendant notre séjour au chalet, nous n’avons pas fait de raquette ni de ski de fond.

- Ni l’une ni l’autre des propositions ne l’a satisfaite.

- Ce film raconte une histoire sans queue ni tête.

 

 

N’y est formé de l’adverbe de négation ne, dont le e est élidé, et de y. Le mot y peut être employé comme adverbe de lieu complément d’un verbe; il équivaut alors à « dans ce lieu, dans cela ». Il peut aussi être employé comme pronom complément indirect qui représente un nom ou un pronom (le plus souvent un sujet inanimé), ou une proposition; il équivaut alors à « à cela, à cette chose ». Pour éviter la confusion avec ni, on peut retenir que n’y est toujours placé devant un verbe et qu’il peut être remplacé par y en transformant la phrase négative en phrase affirmative; par exemple, Cette histoire, je n’y crois pas deviendra Cette histoire, j’y crois.

 

Exemples :

 

- Comment peux-tu parler en mal de ce pays, tu n’y as été qu’une seule semaine?

- Ne t’en fais pas, tu n’y es pour rien dans ce conflit.

- Ce poste de gestion, je n’y ai pas encore renoncé.

 

 

Pour en savoir davantage sur ni, vous pouvez consulter les articles sur l’accord du verbe, Sujets unis par ni, ou de l’adjectif, Adjectif avec deux noms joints par ni ou par ou; sur la négation, Généralités sur la négation; ou sur l’emploi de la virgule, Virgule avec ni.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles