Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications



Pointer du doigt

 

L’emploi de l’expression pointer du doigt est parfois critiqué : il arrive qu’on lui attribue le statut d’anglicisme (on dit en effet en anglais to point one’s finger at, to point the finger). Il est alors conseillé de remplacer cette expression par montrer du doigt, désigner, montrer, faire observer, dénoncer, accuser, critiquer, etc.

 

Pourtant, le verbe pointer et son sens « diriger vers quelque chose, viser » sont consignés dans presque tous les dictionnaires actuels de langue française. En outre, l’expression pointer quelqu’un du doigt, qui signifie « désigner quelqu’un avec un doigt tendu » (au propre comme au figuré), et d’autres tournures semblables (comme pointer son index vers quelqu’un) sont consignées dans plusieurs ouvrages, tant européens que québécois. Il s’avère ainsi que les expressions pointer du doigt et pointer quelqu’un du doigt sont tout à fait correctes en français. Si l’on souhaite varier les emplois, on peut évidemment utiliser les verbes et locutions énumérés plus haut; mais il n’est pas nécessaire d’éviter l’expression pointer du doigt.

 

Exemples :

 

- Un enfant malpoli n’arrêtait pas de me pointer du doigt, ce matin, dans l’autobus. (ou : de me montrer du doigt)

- Dans son livre, il pointe abondamment du doigt l’ONU. (ou : critique abondamment l’ONU)

- Ce sont les commerçants qui sont pointés du doigt dans cette affaire. (ou : qui sont accusés)

 

 

Par ailleurs, des tournures comme pointer un révolver sur quelqu’un, que l’on suggère de remplacer par braquer un révolver sur quelqu’un, sont également critiquées, mais tout aussi acceptables. Les sens de pointer et de braquer sont d’ailleurs assez semblables.

 

Exemples :

 

- C’est alors que le malfaiteur a pointé son révolver vers la caissière. (ou : a braqué son révolver)

- Nous avons appris la bonne manière de pointer notre arme vers la cible. (ou : de braquer notre arme)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles