Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes phraséologiques



Tenir le fort

 

La locution tenir le fort ou garder le fort est un calque de l’expression anglaise to hold the fort ou to hold down the fort, qui signifie « être temporairement responsable de quelque chose ». Bien qu’elle soit bien construite et claire pour ce qui est du sens, l’expression tenir le fort est trop souvent employée dans différents contextes pour lesquels il existe d’autres expressions de sens proche, par exemple : assurer la permanence, assurer la continuité, monter la garde, garder ou tenir la boutique (employé en français européen), s’occuper de tout, persévérer, résister, persister, poursuivre (ses efforts, son travail), continuer (sans relâche), tenir le coup, etc.

 

Exemples fautifs :

 

- C’est madame Pouliot qui tiendra le fort pendant l’absence du directeur.

- Depuis que sa mère est hospitalisée, c’est l’aîné qui tient le fort.

- Il y aura toujours des bénévoles pour tenir le fort même en période de crise.

- Le gardien de but a tenu le fort en exécutant plusieurs arrêts remarquables.

- Ce député entend tenir le fort jusqu’aux prochaines élections.

- Les médecins qui restent ne pourront pas tenir le fort pendant tout l’été.

- Avec ses déficits répétés, l’entreprise ne pourra pas tenir le fort encore longtemps.

 

On aura plutôt, par exemple :

 

- C’est madame Pouliot qui assurera la permanence pendant l’absence du directeur.

- Depuis que sa mère est hospitalisée, c’est l’aîné qui s’occupe de tout.

- Il y aura toujours des bénévoles pour persévérer même en période de crise.

- Le gardien de but a résisté en exécutant plusieurs arrêts remarquables.

- Ce député entend poursuivre ses efforts jusqu’aux prochaines élections.

- Les médecins qui restent ne pourront pas continuer sans relâche pendant tout l’été.

- Avec ses déficits répétés, l’entreprise ne pourra pas tenir le coup encore longtemps.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles