Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Autres questions de vocabulaire



Expressions avec but

 

Le nom but figure dans certaines expressions dans lesquelles son emploi est parfois critiqué.

 

On le rencontre notamment dans les expressions courantes dans le but de, suivie d’un verbe, ou dans un but de, suivie d’un nom. Cependant, cet emploi est critiqué dans certains ouvrages de référence qui estiment que, puisqu’un but est immobile, au sens propre, l’emploi de dans impliquerait que le but est déjà atteint. Pourtant dans apparaît dans les expressions similaires dans l’intention de ou dans le dessein. De plus, comme but n’est plus perçu avec sa valeur concrète dans cette expression admise par le bon usage et employée par les meilleurs écrivains, on peut l’employer comme synonyme des locutions afin de, en vue de, pour, dans l’intention de et dans le dessein de. Les expressions plus rares pour un (le) but et avec un (le) but sont aussi attestées.

 

Exemples :

 

- Anne s’est inscrite dans un centre d’entraînement physique dans le but de se remettre en forme.

- Notre association a été créée dans le but de venir en aide aux démunis de la région.

- Le yoga est souvent pratiqué dans un but de détente physique.

- Ce jeu a été conçu dans un but unique de divertissement, et non d’enseignement.

 

 

Quelques expressions avec le nom but sont également critiquées dans certains ouvrages. D’abord, poursuivre un but est couramment employé mais critiqué en raison du sens de poursuivre, qui ne conviendrait en principe qu’à ce qui est mobile, bien que l’expression similaire poursuivre une fin soit admise par le bon usage. Toutefois, comme but n’est plus employé ici avec sa valeur concrète d’immobilité, poursuivre un but est justifié; il peut donc être synonyme de tendre vers un but, viser un but ou chercher à atteindre un but.

 

Exemples :

 

- Malgré les embûches, Philippe a toujours poursuivi son but de développer l’entreprise fromagère familiale.

- Elle a consacré sa vie à poursuivre son but d’aider les enfants mal-nourris de ce monde.

 

L’expression remplir un but est aussi critiquée par certains auteurs qui limitent l’emploi de remplir à son sens propre de « rendre plein un récipient ou un trou ». Toutefois, comme remplir signifie aussi au figuré « accomplir, exécuter », en parlant de quelque chose qui nécessite l’accomplissement d’une action, l’emploi de remplir un but, qui a un bon nombre de répondants littéraires, est acceptable au même titre que remplir une mission, une promesse.

 

Exemples :

 

- Cet artiste considère qu’il a rempli son but lorsque le public est choqué par son art.

- La conférencière aura rempli son but si l’assistance quitte la salle avec la volonté de se prendre en main.

 

 

Enfin, on rencontre aussi le nom but dans l’expression de but en blanc, qui signifie « directement, sans précaution ». Dans cet emploi, but est une ancienne graphie du nom butte, qui dans cette expression faisait référence à la butte d’où l’on tirait pour atteindre le blanc d’une cible. On évitera aujourd’hui d’utiliser la variante de butte en blanc pour cette expression.

 

Exemples :

 

- Au téléphone à l’autre bout du monde, Jean-Michel apprit de but en blanc à ses parents qu’il s’était marié avec sa copine. (et non : apprit de butte en blanc)

- Il lui annonça de but en blanc qu’il était atteint d’un cancer. (et non : annonça de butte en blanc)

 

 

Pour en savoir davantage sur le nom but, vous pouvez consulter les articles But et objectif, Avoir pour objet, But final et Mots se terminant par un -t final précédé d'une voyelle.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles