Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



À l'insu de et à l'issue de

 

Les locutions à l’insu de et à l’issue de sont proches par la prononciation, mais leurs sens sont bien distincts.

 

Le nom masculin insu est formé du préfixe in-, qui indique la négation ou l’absence, et de su, participe passé du verbe savoir. Dans la langue courante, le seul contexte dans lequel on emploie ce nom est la locution à l’insu de, qui signifie « sans que ce soit su ». Cette locution est donc synonyme de secrètement. Lorsqu’elle est employée dans un sens réfléchi, à l’insu de signifie plutôt « sans qu’on en ait conscience »; elle est alors synonyme d’inconsciemment.

 

Exemples :

 

- Philippe est sorti avec ses amis à l’insu de ses parents.

- Amélie organise une fête pour Pierre à son insu pour souligner son anniversaire.

- Je me suis trompé de sentier à mon insu.

- Tu t’es éloigné de ta sœur à ton insu.

 

 

Le nom issue signifie « ouverture qui permet de sortir » ou « manière dont quelque chose se conclut ». Ces sens se reflètent dans celui de la locution à l’issue de, qui signifie « en sortant de, à la fin de ».

 

Exemples :

 

- À l’issue de la troisième période, il y avait égalité entre les deux équipes.

- Nous n’avons trouvé aucune solution à l’issue de la réunion.

- Nous avons marché ensemble quelques minutes à l’issue de la conférence.

 

 

L’expression au vu et au su de a le sens contraire de la locution à l’insu de. Pour en savoir davantage sur cette expression, vous pouvez consulter l’article Au vu de.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles