Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Méta-

 

L’élément méta- vient du grec meta, qui peut signifier « au milieu », « avec » ou « après ». Il entre dans la formation de noms et d’adjectifs techniques ou scientifiques, dans lesquels il exprime la succession, le changement, la participation, ou un concept qui englobe un autre concept.

 

Les mots composés avec l’élément méta- s’écrivent généralement en un seul mot, sans trait d’union. Toutefois, afin d’éviter des problèmes liés à la prononciation, méta- est suivi d’un trait d’union lorsque le second élément du composé débute par i ou u. Pour empêcher des difficultés de lecture, le trait d’union est aussi préférable lorsque le second élément commence par un a.

 

Exemples :

 

- L’objet de la métaphysique est extrêmement vaste.

- Une métalangue, qu’elle soit naturelle ou formalisée, sert à décrire une langue naturelle.

- Hugo a subi une fracture du métatarse du pied droit qui le gardera à la maison pendant cinq semaines.

- Le méta-univers désigne l’entité que pourrait théoriquement former l’ensemble des univers possibles.

- La méta-analyse est une démarche scientifique rigoureuse.

 

 

Les mots formés avec méta- suivent la règle générale et prennent la marque du pluriel au besoin.

 

Exemples :

 

- La subdivision du règne animal des métazoaires comprend tous les organismes pluricellulaires.

- Développer des compétences métalinguistiques facilite l’apprentissage d’une langue.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles