Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préposition ou adverbe



- Tableau-synthèse : trait d'union dans les mots composés d'une préposition ou d'un adverbe

 

Le tableau de cet article vous permettra d'avoir une vue d'ensemble de l’emploi du trait d’union dans les mots composés d’une préposition ou d’un adverbe. Vous y trouverez différents cas de soudure, généralement préconisés par les propositions de rectifications de l’orthographe. On y donne également les raisons de l’emploi du trait d’union lorsqu’il est nécessaire, c’est-à-dire pour éviter des difficultés de prononciation lorsque deux voyelles peuvent être lues comme une seule unité graphique (a et i, a et u, o et i, o et u) et pour éviter des difficultés de lecture lorsque deux voyelles identiques se suivent.

 

Quant à l’accord de ces composés, en règle générale, on met au besoin la marque du pluriel aux composés soudés et au second élément des composés qui comportent un trait d’union. Certaines expressions ou locutions peuvent rester invariables.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles portant sur chaque élément en cliquant sur les liens de la colonne gauche.

 

 

Élément

Sans trait d’union

Avec trait d’union

Contre

« près de »

« par opposition »

Les éléments sont généralement soudés.

contretemps

Si le 2e élément commence par e, la soudure est possible pour certains mots où il y a ellipse de ce e.

contrescarpe

Rencontre de voyelles : le second élément commence par une voyelle ou un h muet.

contre-attaque

Facultatif dans les mots récents et les créations occasionnelles.

contre-culture (ou contreculture)

Entre « intervalle »

Les éléments sont généralement soudés.

 → entrechat

Si le 2e élément commence par e, la soudure est possible lorsqu’il y a ellipse de ce e; les éléments des verbes peuvent aussi être séparés par une apostrophe.

→ s’entrégorger (ou s’entr’égorger)

Rencontre de voyelles : le second élément commence par une voyelle, généralement par e.

s’entre-égorger

Mots composés de plus de deux éléments et mots récents.

entre-deux-guerres

Hors (ou hors de)

 « en dehors »

Expressions formées avec hors et hors de.

hors série, hors de doute

Noms formés avec hors. 

hors-bord

 

Mal

 « autrement qu’il ne convient »

« contraire à »

Les éléments sont généralement soudés dans les noms, adjectifs et verbes formés avec mal.

malchance, malheureux, maltraiter

Certains noms et adjectifs s’écrivent avec un trait d’union.

mal-logé, mal-nourri, mal-jugé, mal-pensant, mal-être, mal-aimé, mal-en-point (ou mal en point)

Non

 « qui n’est pas »

En deux mots si non est employé devant un adjectif.

→ personnel non enseignant

Noms formés avec non

non-violence

Certains adjectifs ou participes passés précédés de non, qui sont entrés dans l'usage courant comme noms. 

non-conformiste

Par

 « à travers »

En deux mots si par précède :

contre, ailleurs, ici,,, trop, en haut, en bas

Locutions adverbiales et prépositives comme : 

par-dedans, par-ci par-là

Quasi « presque »

En deux mots si quasi est employé comme adverbe devant un adjectif, un verbe, un adverbe ou certains pronoms indéfinis.

→ Il a quasi terminé. Une fermeture quasi définitive.

Quasi précède un nom. 

quasi-totalité

 

Sous

 « en bas, en dedans »

 

Toujours un trait d’union. 

sous-verre

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles