Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les déterminants > Déterminants indéfinis



Nul

 

L'adjectif indéfini nul connaît différents emplois. Il peut qualifier directement un nom ou accompagner le pronom autre. On le trouve aussi dans l’expression à nul autre pareil. L’accord de ces mots varie selon chacun de ces cas.

 

L’adjectif nul s’accorde avec le nom qu’il accompagne.

 

Exemples :

 

- Il viendra, sans nul doute. (Nul s'accorde ici avec doute, masculin singulier.)

- Cette démarche ne mène nulle part. (Nulle s'accorde ici avec part, féminin singulier.)

 

 

Nul a le sens de « aucun ». Comme aucun, nul n’est au pluriel que devant un nom toujours pluriel.

 

Exemples :

 

- Nuls frais supplémentaires ne seront facturés. (Frais ne s’emploie qu’au pluriel.)

- Nulles archives n’ont été conservées. (Archives ne s’emploie qu’au pluriel au sens de « documents à valeur historique ».)

 

 

Lorsqu'il est suivi du pronom autre, nul s'accorde avec le nom que remplace autre.

 

Exemples :

 

- Elle a réalisé un travail semblable à nul autre. (c'est-à-dire : à nul autre travail)

- Vous avez une responsabilité comparable à nulle autre. (c'est-à-dire : à nulle autre responsabilité)

- C'est nulle autre que sa fille qui a remis le trophée. (c'est-à-dire : c'est nulle autre fille que…)

- Les parties qui s’affrontaient étaient nuls (ou nulles) autres que le syndic et le promoteur. (accord soit avec syndic et promoteur, soit avec parties)

 

Dans l'expression à nul autre pareil, nul s'accorde en genre uniquement avec le nom que remplace le pronom autre, sauf lorsque ce nom ne s'emploie qu'au pluriel. L'adjectif pareil s'accorde en genre et en nombre avec le nom que remplace autre.

 

Exemples :

 

- Nous avons vu des expositions à nulle autre pareilles. (c'est-à-dire : des expositions pareilles à nulle autre exposition, à aucune autre exposition)

- Ils aménagent des jardins à nul autre pareils. (c'est-à-dire : des jardins pareils à nul autre jardin, à aucun autre jardin)

- Il a eu des funérailles à nulles autres pareilles. (c'est-à-dire : des funérailles pareilles à nulles autres funérailles, à aucunes autres funérailles, le nom funérailles ne s'employant qu'au pluriel)

 

 

À noter : l’adjectif qualificatif nul a le sens de « qui n’existe pas, qui est sans valeur »; c’est une épithète qui suit le nom ou l’attribut. Nul, nulle peut aussi être un pronom indéfini sujet, au singulier.

 

Exemples :

 

- Ce contrat est nul.

- Si les délais ne sont pas respectés, la contre-proposition deviendra nulle et non avenue.

- Nul n’est censé ignorer la loi.

- Nulle d’entre elles ne s’est désistée.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles