Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
La nouvelle grammaire > Les fonctions



Le prédicat

 

Le mot prédicat peut sembler une innovation de la nouvelle grammaire. Pourtant, ni le mot ni la réalité qu’il recouvre ne sont nouveaux. Utilisé en logique, le mot prédicat désigne le second terme d’un énoncé, terme qui dit quelque chose du sujet de l’énoncé.

 

En nouvelle grammaire, on nomme prédicat la fonction syntaxique du groupe verbal (GV) dans la phrase. L’analyse traditionnelle ne nommait pas explicitement cette fonction; on parlait simplement du verbe ou du groupe du verbe. Or, ces deux appellations désignent une classe grammaticale et non une fonction syntaxique. C’est donc par souci de cohérence que le terme de prédicat a été retenu pour nommer la fonction du GV. Ainsi, dans la phrase, le prédicat en tant que fonction est le pendant du sujet, comme le GV est le pendant du GN (groupe nominal) en tant que classe.

 

Comme c’est le cas pour le groupe sujet, on ne peut pas supprimer ni déplacer le groupe en fonction prédicat; ces deux constituants sont obligatoires pour définir la phrase. Sujet et prédicat sont intimement liés au niveau syntaxique et sémantique.

 

Le groupe en fonction prédicat est facilement identifiable puisqu’il comporte nécessairement un verbe conjugué au mode indicatif, subjonctif ou impératif. Identifier le prédicat de la phrase consiste donc à trouver le verbe et les éléments qui y sont associés; le groupe verbal résultant remplit toujours la fonction de prédicat de la phrase. Le GV prédicat peut prendre différentes formes et inclure des groupes ayant d’autres fonctions.

 

Exemples :

 

- Pierre chante.

(Le GV prédicat ne comporte qu’un verbe.)

 

- Elle agit prudemment.

(Le GV prédicat comporte un verbe et un adverbe qui le modifie.)

 

- Tous les soirs, il promène son chien.

(Le GV prédicat comporte un verbe et un complément direct.)

 

- Pour ce problème, parle à un spécialiste.

(Le GV prédicat comporte un verbe et un complément indirect.)

 

- Marie a reçu des félicitations de ses collègues.

(Le GV prédicat comporte un verbe, un complément direct et un complément indirect.)

 

- Son attitude est très déconcertante.

(Le GV prédicat comporte un verbe et un attribut.)

 

 

En nouvelle grammaire, le prédicat est la fonction du groupe verbal (GV) dans la phrase. Cette notion n’existait pas en grammaire traditionnelle.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles