Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Convertir

 

Le verbe convertir peut s’employer avec les prépositions à ou en selon le sens qu’on lui attribue et le type de complément qui le suit.

 

Lorsqu’il est suivi de la préposition à, convertir a le sens d’« amener quelqu’un à changer de croyance, de conduite, de pratique ». On dira donc convertir quelqu’un à quelque chose. Avec la même idée, ce verbe peut être employé à la forme pronominale et signifier « adopter une croyance, une conduite, une pratique ». Quand le contexte est clair, le deuxième complément peut être omis.

 

Exemples :

 

- Michelle a converti mon frère à l’acupuncture.

- On l’a converti à la religion musulmane pour qu’il puisse se marier avec Ines.

- Luc s’est converti à l’hindouisme.

- Cette journaliste politique s’est finalement convertie à l’opinion de la majorité.

- Les missionnaires ont converti les peuples autochtones. (sous-entendu au catholicisme)

 

 

Convertir peut aussi avoir le sens de « changer quelque chose en le transformant, en lui donnant de nouvelles formes, valeurs ou fonctions ». Dans ce sens, le complément indirect est introduit par la préposition en. On dira donc convertir quelque chose en quelque chose. Les deux compléments désignent habituellement des choses concrètes comme un bâtiment, un terrain ou une monnaie étrangère, mais aussi parfois des choses abstraites comme un sentiment ou une opinion.

 

Exemples :

 

- La Ville projette de convertir cette vieille usine en centre communautaire.

- Quelle est la formule pour convertir des pouces en centimètres?

- Avant de partir, n’oublie pas de faire convertir au moins 200 dollars en euros.

- Cet événement a converti ma foi en incrédulité.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles