Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
La nouvelle grammaire > La phrase



La phrase graphique et la phrase syntaxique

 

La notion de phrase est au cœur de la nouvelle grammaire. Mais cette notion ne recouvre pas la notion de phrase en grammaire traditionnelle.

 

En nouvelle grammaire, on définit la phrase comme une unité syntaxique autonome, généralement constituée de deux éléments obligatoires, le groupe en fonction sujet et le groupe en fonction prédicat, et éventuellement de groupes en fonction complément de phrase.

 

Cette définition de la phrase repose sur des critères syntaxiques (notions de groupe et de fonction). Elle se distingue d’une définition de la phrase qui s’appuie sur des critères graphiques et selon laquelle une phrase est une suite de mots qui commence par une majuscule et se termine par un point. Elle diffère également d’une définition fondée sur le sens selon laquelle une phrase est une unité complète de sens.

 

Exemples :

 

- Le vent soufflait violemment.

(une phrase graphique = une phrase syntaxique)

 

- Le vent soufflait violemment et la pluie n’allait pas tarder.

(une phrase graphique = deux phrases syntaxiques)

 

- Le vent soufflait violemment. La pluie n’allait pas tarder.

(deux phrases graphiques = deux phrases syntaxiques)

 

 

En nouvelle grammaire, on appelle phrase graphique ce qu’on appelle traditionnellement phrase, et on donne à la notion de phrase une définition syntaxique.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles