Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Modes > Subjonctif



Subjonctif en proposition indépendante

 

Bien que le mode subjonctif soit surtout employé en proposition subordonnée, on le trouve aussi utilisé en proposition indépendante. Comme son usage n’est pas, dans ces emplois, conditionné par le verbe d’une proposition principale ou par une locution conjonctive qui en commande l’emploi, la valeur modale du subjonctif apparaît alors clairement, c’est-à-dire celle d’un événement vu comme une possibilité. Cette valeur générale de possibilité jouera différemment selon les types d’emplois. On remarquera que la conjonction que, marque habituelle du subjonctif, est omise dans certains cas.

 

Le subjonctif peut exprimer une injonction, c’est-à-dire un ordre, une interdiction ou une exhortation. Il remplace alors le mode impératif à la troisième personne du singulier et du pluriel.

 

Exemples :

 

- Qu’ils partent immédiatement!

- Que personne ne sorte avant que l’on en ait donné l’autorisation.

- Qu’elle dise ce qu’elle pense vraiment pour une fois.

- Sache que les choses ne changeront pas.

 

 

On emploie aussi le subjonctif en proposition indépendante pour exprimer un souhait ou un désir, puisque ce que l’on souhaite est une simple possibilité, les souhaits pouvant ou non se réaliser.

 

Exemples :

 

- Que le diable l’emporte!

- Pourvu qu’il fasse beau pendant mes vacances.

- Puissiez-vous goûter enfin la tranquillité que vous espérez.

- Vienne la nuit sonne l’heure. (Apollinaire)

 

 

En raison de son caractère virtuel, le subjonctif peut exprimer une action que l’on refuse de voir se réaliser, que l’on ne veut envisager que possible et non réelle. Le subjonctif traduit ici de l’indignation. L’infinitif permet des emplois semblables.

 

Exemples :

 

- Que je fasse tout le travail, il n’en est pas question! (Faire tout le travail, il n’en est pas question!)

- Qu’il parte sans elle, jamais! (Partir sans elle, jamais!)

 

 

Enfin, puisqu’il est le mode de l’hypothèse, le subjonctif peut évoquer une action présentée comme hypothétique; la structure que + subjonctif équivaut alors à une structure si + indicatif.

 

Exemple :

 

- Qu’il revienne, et c’est moi qui pars. (équivalent à : S’il revient, c’est moi qui pars.)

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Généralités sur le subjonctif, Formes du subjonctif, Subjonctif après certaines locutions conjonctives, Subjonctif dans certaines expressions figées et Subjonctif après certains verbes.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles