Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Conjugaison



Formes du subjonctif

 

 

Conjuguer au mode subjonctif peut parfois poser problème. Heureusement, quelques règles générales et simples peuvent nous aider en cas de doute.

 

Au subjonctif présent, tous les verbes ont les mêmes désinences, peu importe leur groupe : -e, -es, -e, -ions, -iez et -ent. Avoir et être font toutefois exception, puisqu’ils ont un t à la troisième personne du singulier, et ne prennent pas de i aux première et deuxième personnes du pluriel :

 

Avoir

Être

que j’aie

que je sois

que tu aies

que tu sois

qu’il, elle, ait

qu’il, elle, soit

que nous ayons

que nous soyons

que vous ayez

que vous soyez

qu’ils, elles, aient

qu’ils, elles, soient

 

Notons aussi que tous les autres verbes prennent un i dans les terminaisons des première et deuxième personnes du pluriel, même lorsque le radical se termine lui-même par un i ou un y.

 

Exemples :

 

- Que nous mangions

- Que vous pensiez

- Que nous classifiions

- Que vous appuyiez

 

 

Au subjonctif imparfait, on peut remarquer que les verbes en -er se terminent par -asse, -asses, -ât, -assions, -assiez et -assent. En outre, tous les verbes conjugués à la troisième personne du singulier, à l’exception de haïr et ouïr, s’écrivent avec un accent circonflexe sur la voyelle de la syllabe finale.

 

Exemples :

 

- Qu’il chantât

- Qu’elle dormît

- Qu’il hait

- Qu’elle ouit

 

 

Les formes composées du subjonctif ne sont pas plus complexes. Pour conjuguer un verbe au passé du subjonctif, il suffit d’employer l’auxiliaire avoir ou être (selon le cas) au subjonctif présent et d’y adjoindre le participe passé du verbe conjugué.

 

Exemples :

 

- Que tu aies conclu

- Qu’ils soient nés

 

 

Pour conjuguer au plus-que-parfait du subjonctif, l’opération est la même, toutefois l’auxiliaire avoir ou être doit être conjugué à l’imparfait du subjonctif.

 

Exemples :

 

- Que tu eusses conclu

- Qu’ils fussent nés

 

 

On observe par ailleurs des changements de radical pour plusieurs verbes conjugués au présent du subjonctif. En cas de doute, l’usage d’un dictionnaire de conjugaison est conseillé. Le tableau suivant présente les principaux.

 

Infinitif

Présent du subjonctif

acquérir

que j’acquière

aller

que j’aille

asseoir

que j’asseye ou assoie

boire

que je boive

craindre

que je craigne

devoir

que je doive

faire

que je fasse

falloir

qu’il faille

mourir

que je meure

pouvoir

que je puisse

prendre

que je prenne

recevoir

que je reçoive

résoudre

que je résolve

savoir

que je sache

valoir

que je vaille

venir

que je vienne

vouloir

que je veuille

 

 

Une autre source possible d’erreur tient au fait que certaines formes du présent de l’indicatif et du présent du subjonctif ont la même prononciation mais des graphies différentes. En voici quelques exemples :

 

Présent de l’indicatif

Présent du subjonctif

je conclus

que je conclue

tu cours

que tu coures

il voit

qu’il voie

elle acquiert

qu’elle acquière

on croit

qu’on croie

nous payons

que nous payions

vous accueillez

que vous accueilliez

 

 

Pour en apprendre davantage sur le mode subjonctif, vous pouvez notamment consulter l’article Généralités sur le subjonctif.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles