Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Auxiliaires



Auxiliaires avoir et être

 

Les verbes auxiliaires avoir et être, parfois appelés auxiliaires de conjugaison, sont des verbes qui, dépourvus de leur signification propre, servent à former les temps composés et surcomposés. Ils se combinent au participe passé des verbes conjugués et prennent les marques de personne, de nombre, de temps et de mode.

 

L'auxiliaire avoir est le plus fréquemment utilisé pour former les temps composés et surcomposés des verbes à la voix active. Il est utilisé comme auxiliaire des verbes avoir et être eux-mêmes; pour tous les verbes transitifs, directs ou indirects; pour la plupart des verbes intransitifs; et pour les verbes essentiellement impersonnels.

 

Exemples :

 

- Elle a été plus maligne que moi dans cette affaire. (passé composé du verbe être)

- Il leur avait donné toute sa confiance. (plus-que-parfait du verbe transitif donner)

- Je n'ai dormi que quelques heures. (passé composé du verbe intransitif dormir)

- Il aura neigé plus qu'on ne l'avait prévu. (futur antérieur du verbe impersonnel neiger)

- Quand nous avons eu fini de visiter l'exposition, nous avons flâné quelques heures dans les rues du Vieux-Port. (passé surcomposé du verbe finir et passé composé du verbe flâner)

 

 

Les verbes occasionnellement impersonnels prennent l'auxiliaire qu'ils reçoivent habituellement dans leur construction personnelle. Par exemple, le verbe commencer employé à la forme impersonnelle est conjugué avec avoir puisqu'il emprunte l'auxiliaire qu'il reçoit à la forme transitive.

 

Exemples :

 

- Il avait commencé à pleuvoir tôt ce matin-là. (plus-que-parfait du verbe commencer pris impersonnellement)

- Cette année, il est né plus d'enfants dans la région que l'année dernière. (passé composé du verbe naître pris impersonnellement)

 

 

Les auxiliaires avoir et être peuvent tous deux être employés avec certains verbes intransitifs ou pris intransitivement tels que commencer, déménager, monter, passer, rajeunir, stationner et vieillir. L'auxiliaire avoir est employé lorsqu'on veut insister sur l'action évoquée, alors que l'auxiliaire être sert plutôt à exprimer le résultat ou l'état qui résulte de cette action.

 

Exemples :

 

- J'ai déménagé en août. (ou : Je suis déménagée en août.)

- Il a stationné en double file. (ou : Il est stationné en double file.)

 

 

Quant à l'auxiliaire être, il est employé aux temps composés de tous les verbes pronominaux et de certains verbes intransitifs qui expriment une idée de mouvement ou de transformation, comme aller, arriver, devenir, entrer, mourir, naître, partir, rester, sortir, tomber et venir. Toutefois, certains de ces verbes peuvent aussi être employés à la forme transitive et ils se conjuguent alors avec l'auxiliaire avoir. Enfin, l'auxiliaire être est parfois employé avec l'auxiliaire avoir pour former les temps surcomposés de quelques verbes. Il est aussi employé pour tous les verbes à la voix passive.

 

Exemples :

 

- Je me suis fait mal. (passé composé du verbe pronominal se faire)

- Ils sont partis en vacances pour une semaine. (passé composé du verbe intransitif partir)

- Il est entré dans la maison par la porte arrière. (mais : Ils ont entré le nouveau canapé par la fenêtre du salon.) (passé composé du verbe entrer en emploi intransitif et transitif)

- Quand il a été parti, je me suis sentie envahie par un sentiment de solitude. (passé surcomposé du verbe intransitif partir)

- Ce vase nous a été offert pour notre anniversaire de mariage par nos beaux-parents. (passé composé du verbe offrir à la voix passive)

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Conjugaison du verbe avoir, Conjugaison du verbe être et Tableau-synthèse de l’emploi des auxiliaires avoir et être.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles