Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du participe passé > Avec l'auxiliaire être



- Tableau-synthèse : participe passé avec l'auxiliaire être

 

Le tableau de cet article vous permettra d'avoir une vue d'ensemble des règles d'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire être. Vous y trouverez la règle générale de l'accord du participe passé employé avec être ainsi que les différents cas particuliers. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles portant sur chaque cas en cliquant sur les liens de la colonne gauche.

 

ACCORD

VARIABLE

INVARIABLE

1. Participe passé employé avec l'auxiliaire être : règle générale d'accord

 

Le participe passé s'accorde avec le sujet.

 

1. Elle est sortie avec eux.

2. Ils ont été accusés à tort.

3. Elle a besoin d'être encouragée.

 

2. Participe passé des verbes essentiellement pronominaux

 

- Tous de sens indistinct.

Le participe passé s'accorde avec le sujet.

 

1. Elle s'est absentée un an.

2. Pourquoi vous êtes-vous abstenus de m'en parler?

3. Ils ne se sont pas souciés des conséquences.

 

Une exception : le participe passé de s’arroger s’accorde avec le CD, s’il est placé avant.

 

1. Les droits qu’elle s’est arrogés.

2. Elles se sont arrogé des droits.

 

 

3. Participe passé des verbes occasionnellement pronominaux

 

 

- Quatre sens possibles

Le participe passé s'accorde avec le complément direct (CD) si ce dernier est placé avant le verbe.

 

1. Ils se sont insultés.

2. Elle s'est reconnue dans ce personnage.

3. J'ai conservé les lettres que nous nous sommes écrites.

Le participe passé est invariable si le CD est placé après le verbe ou s'il n'y en a pas.

 

1. Ils se sont acheté un ordinateur.

2. Elle s'est menti en faisant ce choix.

 

 

SENS DES VERBES PRONOMINAUX

 

VARIABLE

INVARIABLE

A) Verbe pronominal de sens réciproque

 

- Le sujet désigne plusieurs êtres qui agissent les uns sur les autres.

Le participe passé s'accorde si le pronom est CD.

 

1. Les dirigeants se sont consultés à ce sujet.

Le participe passé ne s'accorde pas si le pronom est complément indirect (CI).

1. Marie et Lucie se sont téléphoné tous les jours.

B) Verbe pronominal de sens réfléchi

 

- Le sujet désigne l'être qui exerce une action et qui la subit.

Le participe passé s'accorde si le pronom est CD.

 

1. Marie s'est levée très tôt.

Le participe passé ne s'accorde pas si le pronom est CI.

 

1. Marie s'est lavé la tête.

2. Elle s'est parlé toute seule.

C) Verbe pronominal de sens indistinct ou subjectif

 

 

- Il est difficile de départager la part d'activité et de passivité du sujet.

- Le pronom réfléchi n'assume aucune fonction syntaxique dans la phrase.

Le participe passé s'accorde généralement avec le sujet.

 

 

1. Elle s'est pliée à toutes ses volontés.

2. Elle s'est doutée que quelque chose n'allait pas.

3. Ils se sont plaints de son comportement.

Le participe passé des verbes qui n'ont jamais de CD reste invariable.

 

1. Elles se sont plu à concevoir un programme.

2. Ils se sont déplu dans cet endroit.

D) Verbe pronominal de sens passif

 

- Le sujet subit l'action évoquée par le verbe sans exercer lui-même l'action.

- Le pronom réfléchi n'assume aucune fonction syntaxique dans la phrase.

Le participe passé s'accorde avec le sujet.

 

1. L’épidémie s'est déclarée en fin d'année.

2. Ces luxueuses villas se sont vendues facilement.

3. Ses problèmes se sont réglés rapidement.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles