Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du participe passé > Avec l'auxiliaire avoir



- Tableau-synthèse : participe passé avec l'auxiliaire avoir

 

Le tableau de cet article vous permettra d'avoir une vue d'ensemble des règles d'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir. Vous y trouverez la règle générale de l'accord du participe passé employé avec avoir ainsi que les différents cas particuliers. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles portant sur chaque cas en cliquant sur les liens de la colonne gauche.

 

 

 

VARIABLE

INVARIABLE

 

1. Règle générale de l'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir

 

Le participe passé s'accorde avec le complément direct (CD) si celui-ci est placé avant le verbe.

 

1. Ces étudiantes, je les ai reçues hier.

2. Les lettres que je lui ai écrites sont restées sans réponse.

Le participe passé est invariable si le CD est placé après le verbe ou s'il n'y en a pas.

 

1. J'ai beaucoup aimé sa dernière exposition.

2. J’ai lu avec intérêt son dernier rapport.

3. À quelle heure avez-vous dîné?

4. Elle leur a parlé du projet.

 

2. Participe passé des verbes impersonnels ou employés impersonnellement

 

 

Le participe passé est toujours invariable.

 

1. Il a plu toute la journée.

2. J’ai horreur des froids qu'il a fait en janvier.

3. Il a bien profité des festivités qu'il y a eu cet été.

 

3. Participe passé des verbes exprimant la mesure, la quantité, la durée

 

Si le verbe intransitif s'éloigne de son sens premier et devient transitif, il s'accorde avec le CD si ce dernier est placé devant.

 

1. Il minimise les efforts que cette recherche lui a coûtés.

2. Ses plus belles années, il les a vécues ici.

3. Il m'a fait part des dangers qu'il a courus.

Le participe passé des verbes intransitifs, c'est-à-dire qui n'ont pas de complément d'objet, est invariable.

 

1. C'est 130 kg qu'il a pesé avant de suivre un régime.

2. Les deux années qu'il a vécu ici l’ont aidé.

3. Il ne vaut plus les 10 000 $ qu'il a valu en 2005.

 

4. Participe passé dont l'objet direct est l'

 

Si l' représente un nom, le participe passé s'accorde avec ce nom.

 

1. Il a retrouvé la salle telle qu’il l’avait laissée.

 

Parfois, les deux accords sont possibles : Cette région est aussi belle que je l’avais imaginée ou imaginé.

Si l' représente une idée exprimée par une proposition ou une phrase, le participe passé est invariable.

 

1. Elle est plus autonome que je ne l’avais pensé.

2. Il est parti depuis cinq jours et je ne l’ai appris qu’hier.

 

5. Participe passé suivi d'un infinitif

 

Le participe passé s'accorde si le pronom objet direct le précède et qu'il fait logiquement l'action exprimée par l'infinitif.

 

1. Les bernaches que j’ai vues migrer reviendront.

2. Ces choristes, je les ai entendus chanter.

Le participe passé est invariable si le pronom objet direct est CD de l'infinitif.

 

 

1. Les canards que j’ai vu abattre étaient d’une espèce commune.

2. Leurs cadeaux, je les ai envoyé chercher par Pierre.

 

6. Participe passé suivi d'un infinitif sous-entendu

 

Le participe passé s'accorde s'il a un CD qui le précède.

 

1. Isabelle récoltait les fleurs qu’elle avait voulues.

2. Les effets que nous avions prévus se sont tous produits.

Le participe passé est invariable lorsque son CD est un infinitif sous-entendu.

 

1. Elle a donné à son personnel toute l’information qu’elle a voulu. (sous-entendu donner).

2. Nous avons fait les escales que nous avions prévu. (sous-entendu faire).

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles