Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Modes > Impératif



Impératif et infinitif

 

L'impératif et l'infinitif peuvent tous deux être employés pour exprimer un ordre, un conseil, une consigne, une marche à suivre ou une interdiction.

 

Exemples :

 

- POUSSER/TIRER

- POUSSEZ/TIREZ

- Pour en savoir plus, consulter la Banque de dépannage linguistique.

- Pour en savoir plus, consultez la Banque de dépannage linguistique.

 

Toutefois, ces deux modes comportent des nuances particulières qui font que l'emploi de l'un ou de l'autre est parfois plus approprié dans certains contextes, selon notamment le type d'écrit et son intention.

 

Dans des textes administratifs, techniques ou commerciaux, on a parfois le choix d'employer l'impératif ou l'infinitif, mais leur utilisation entraîne le respect de règles de concordance avec les autres éléments de la phrase. On doit aussi veiller à les utiliser de manière uniforme, dans un même texte ou document.

 

 

L'emploi de l'infinitif convient davantage aux avis de sécurité, aux simples indications techniques, aux instructions très courtes, aux modes d'emploi généraux ou aux consignes qui s'adressent à un lectorat indifférencié. Le texte à l'infinitif est impersonnel, neutre, distant, moins prescriptif que l'impératif.

 

Exemples :

 

- AVANT D’OUVRIR, COUPER LE COURANT

- Avant de partir, fermer la porte

- À conserver au frais

- Ne pas nourrir les animaux

- Ne rien laisser dans la salle

- Ne pas mettre en marche

- Éteindre et débrancher l’appareil après usage.

- Indiquer la date d'entrée en vigueur du contrat.

- Découper suivant le pointillé.

- Appuyer sur le bouton Entrée pour ouvrir le menu principal.

- Faire sauter le jambon et les échalotes pendant cinq minutes.

 

Lorsqu'on emploie l'infinitif, on doit dépersonnaliser les pronoms et les adjectifs possessifs ou les utiliser à la troisième personne (éviter l'emploi de vous, votre, vos), et employer des tournures impersonnelles, comme prière de.

 

Exemples  :

 

- Commencer par l'emploi le plus récent. (et non : par votre emploi le plus récent)

- Prière de ne pas déranger.

- Pour bénéficier de ces avantages, on doit en faire la demande avant le 31 décembre. (formule non infinitive, mais impersonnelle)

- Les candidats sélectionnés devront se présenter aux auditions qui auront lieu le 8 mars prochain. (formule non infinitive, mais à la troisième personne)

 

 

Le mode impératif évoque un ton plus personnel, plus proche du public lecteur. Il convient davantage pour donner des instructions ou des conseils à suivre personnellement. On l'emploie notamment dans les formulaires dans lesquels on demande explicitement de répondre à des questions précises, comme une demande d'emploi, et dans le texte des affiches de sécurité dont le style est direct, parfois familier, et accompagné d'une illustration. Les recettes sont souvent à l’impératif.

 

Exemples :

 

- N'oubliez pas de remplir le verso du formulaire de demande d'emploi.

- Portez toujours votre équipement de sécurité dans l'usine.

- Si le poste vous intéresse, faites parvenir votre candidature à l’adresse ci-dessous.

- Si vous désirez participer au concours, remplissez le coupon de participation et postez-le avant le 10 mars.

- Ajoutez 50 ml de jus d’orange.

 

Avec l'impératif, on emploie les pronoms personnels et les adjectifs possessifs à la deuxième personne (vous, votre, vos).

 

Exemples :

 

- Veuillez faire parvenir votre curriculum vitæ à madame Lise Hudon. (et non : Faire parvenir votre curriculum vitæ)

- Vous voyagez à l’étranger? Consultez notre site Web avant votre départ. (et non : Vous voyagez à l’étranger? Consulter notre site Web.)

 

L’expression  s'il vous plaît, ainsi que son abréviation SVP (d’un usage plus familier), ne s’emploie qu’avec l’impératif et se place en principe à la fin de la phrase.

 

- Défense de fumer (et non : Ne pas fumer SVP)

- Prière de laisser cette porte fermée en tout temps. (et non : S’il vous plaît, laisser cette porte fermée.)

- Respectez le silence des lieux, s'il vous plaît! (de préférence à : S'il vous plaît, respectez le silence des lieux!)

- Faites-moi parvenir vos commentaires SVP. (de préférence à : SVP faites-moi parvenir vos commentaires.)

 

 

Pour en savoir plus sur l'impératif, vous pouvez consulter les articles Généralités sur l'impératif, Temps de l'impératif, Formes de l'impératif et Pronoms avec l'impératif.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles