Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Modes > Impératif



- Généralités sur l'impératif

 

L'impératif est un mode verbal qui sert à exprimer un ordre ou un souhait avec différentes nuances. Sa valeur directive, le fait qu'il a pour principal objectif d'influencer la ou les personnes interpellées, explique une de ses principales particularités qui est le nombre restreint de personnes qu'il comporte : il n'existe qu'à la deuxième personne du singulier et aux première et deuxième personnes du pluriel. On ne peut en effet interpeller que les personnes directement impliquées dans le rapport interlocutif, ce qui exclut les troisièmes personnes. Une autre caractéristique importante de l’impératif est qu’il n’y a pas de sujet grammatical explicite. Le sujet n’est visible que dans la finale du verbe. La personne à qui l’on s’adresse peut toutefois apparaître explicitement sous la forme d’un nom ou d’un pronom mis en apostrophe.

 

Selon le contexte, l'impératif peut exprimer un ordre, une recommandation, une prière ou une requête. On emploie parfois une périphrase de politesse, notamment le verbe vouloir à l'impératif (veuillez), pour adoucir le commandement ou la demande.

 

Exemples :

 

- Les enfants, lavez et rangez vos assiettes après avoir mangé. (ordre)

- Faites appel à un inspecteur avant d'acheter une voiture d'occasion. (recommandation)

Donnez-moi la force de surmonter ces épreuves. (prière)

Veuillez nous faire parvenir votre chèque avant le 31 janvier. (requête polie)

- Michel, parle de moi en bien à ton patron. (requête)

 

Le mode impératif peut également être utilisé pour exprimer un souhait, un désir.

 

Exemples :

 

- Reviens-nous en forme!

Passez une belle journée!

 

Lorsqu'il est employé dans une phrase négative, le verbe à l'impératif exprime une défense, une interdiction.

 

Exemples :

 

- Ne parlez pas la bouche pleine!

- Lucie, ne t'expose pas au soleil trop longtemps.

 

 

Dans certains contextes, l’impératif peut exprimer une supposition ou une condition; il est alors suivi d’un verbe au futur qui évoque la conséquence attendue. Cet emploi se rapproche des phrases hypothétiques et on pourrait alors remplacer l’impératif par un temps de l’indicatif précédé de si.

 

Exemples :

 

- Je ne veux pas t'influencer, mais essaie-le juste une fois, et tu ne le regretteras pas! (si tu l’essaies juste une fois)

Mange un peu moins de sucre et de gras, et tu verras à quel point tu te sentiras mieux! (si tu manges un peu moins de sucre)

 

 

Pour en connaître davantage sur le mode impératif, vous pouvez consulter les articles Temps de l'impératif, Formes de l'impératif, Pronoms avec l'impératif et Impératif et infinitif.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : décembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles