Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Cas particuliers d'emploi du trait d'union



Chez moi

 

Dans la phrase suivante : Tu me montreras les photos de ton futur chez-toi lorsque tu viendras chez moi, pourquoi y a-t-il un trait d’union dans chez-toi et aucun dans chez moi? La raison est que chez-toi et chez moi n’ont pas ici le même statut grammatical.

 

Lorsque chez est joint à un pronom personnel par un trait d’union, ces deux éléments forment un nom masculin invariable qui signifie « domicile personnel, maison où l’on vit ». Le pronom du composé peut changer selon la personne qui parle ou celle à qui l'on s'adresse. On notera que ce nom composé est généralement empreint de connotations affectives ou familières.

 

Exemples :

 

- J’ai hâte d’emménager dans mon nouveau chez-moi.

- Ce fut un plaisir de découvrir ton chez-toi.

- Son chez-lui est très bien décoré.

- Qu’il est bon de retrouver son chez-soi après une journée de sport d’hiver.

- Nous étions heureux de revenir dans notre chez-nous après ce long voyage.

- Ce chalet où ils passent quelques semaines chaque été, c’est presque leur chez-eux.

 

 

Lorsqu’il n’y a pas de trait d’union entre chez et le mot qui suit, chez est une préposition, et comme telle, sert à introduire un complément, nom ou pronom. Chez peut avoir différentes significations. Il peut d'abord signifier « dans le domicile de, dans le local professionnel de ». Dans ce sens, on le trouve dans certaines expressions courantes : faire comme chez soi, se sentir chez soi, être partout chez soi « se sentir partout à sa place »; chez nous « dans le pays, la région du sujet ». D'autres expressions courantes sont parfois considérées comme familières : bien de chez nous « typique, représentatif d'une région »; chez vous au sens de « dans votre famille ».

 

Exemples :

 

- Vous pourriez tous venir souper chez moi vendredi soir.

Chez nous, il peut y avoir de la neige jusqu’à sept mois par année.

- Faites comme chez vous, ne vous gênez pas!

 

 

Chez peut aussi désigner un lieu plus étendu ou une époque. Il signifie alors « à l'intérieur d'une communauté, d'un pays, d'un milieu » ou « à l'époque de, au temps de ».

 

Exemples :

 

- Elle est perçue chez elle comme une idole.

- Ce peuple paraît très ouvert d’esprit; chez lui, toutes les différences semblent acceptées.

- Il existait, chez les anciens, plusieurs dieux, bons ou mauvais.

 

 

Cette préposition peut également introduire un pronom représentant une personne dont on décrit les caractéristiques et avoir le sens de « dans l'esprit, dans le caractère ». De façon plus spécifique, chez peut aussi précéder un pronom qui se réfère à un écrivain ou à un artiste et signifier « dans l'œuvre de ».

 

Exemples :

 

- La jalousie est un sentiment inhabituel chez toi.

- Ce terrible accident déclencha chez elle un état de dépression.

- Cet auteur me fascine parce qu'on trouve chez lui des jeux de mots originaux!

 

 

Enfin, au Québec, on rencontre parfois chez suivi d’un pronom personnel au pluriel alors que, selon le sujet, il devrait être au singulier. Cet emploi s’explique par le fait qu’on mette davantage l’accent sur la famille plutôt que sur la personne.

 

Exemples :

 

- Vas-tu dormir chez vous? (ou : Vas-tu dormir chez toi?)

- Je suis restée chez nous toute la soirée. (ou : Je suis restée chez moi toute la soirée.)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles